Donner à voir ce que vit l'Église en Gironde

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

La communication diocésaine connaît depuis quelques mois une réorientation importante. Interview du Père Jean Rouet, délégué épiscopal à l’information, pour expliquer l’objectif des nouveaux médias mis en place.

Quelle est le but de ce nouveau mensuel ?

P. Jean Rouet : Le but de ce nouveau journal est d’atteindre le maximum des membres des communautés catholiques qui sont en Gironde. L’évêque doit pouvoir rejoindre le maximum de diocésains et partager avec eux l’élan missionnaire qu’il nous propose depuis plusieurs années. La revue l’Aquitaine, qui jusqu’alors était le bulletin du diocèse, était méconnue, n’arrivait pas à trouver son public, et finalement coûtait très chère. Il nous a paru nécessaire de chercher un tout autre type de communication.  C’est un journal gratuit. Ceux qui voudront le recevoir chez eux pourront demander ce service en payant le frais de port seulement, soit 8 euros par an, ou 15 euros s’ils souhaitent soutenir le projet, contre 35 euros précédemment. Le souci est donc de joindre le maximum possible. 

“C’est un outil pour l’évêque afin qu’il puisse partager [...] son enseignement avec tous”
La pagination est plus réduite, huit pages, l’orientation du journal change-t-elle aussi ?

Ce n’est pas un mini-bulletin diocésain, c’est un outil pour l’évêque afin qu’il puisse partager régulièrement sa réflexion et son enseignement avec tous. Mais ce journal est aussi relié au nouveau site Internet, renouvelé depuis le 20 novembre dernier. Il permet d’avoir accès aux manifestations diocésaines. Étant un portail, il ouvre aussi à tous les secteurs, mouvements et services qui veulent bien collaborer pour transmettre toute la vie des catholiques girondins. Il s’agit de donner à voir ce que vit l’Église catholique en Gironde.

Ce nouveau mensuel est donc la dernière pierre d’un changement engagé il y a plusieurs mois ?

Cela fait pratiquement deux ans que la réflexion est engagée et que progressivement un certain nombre de moyens se mettent en oeuvre. La première révolution s’est faite avec Pop Up, le premier gratuit. C’est un trimestriel disponible sur le tramway et dans les marchés de Gironde, en direction du plus grand nombre, pour partager nos valeurs et nos questions. Le deuxième acte a été d’être davantage présent sur les réseaux sociaux avec Facebook et Twitter. Le site diocésain a été entièrement renouvelé, un second gratuit voit donc le jour et une newsletter permet de diffuser régulièrement toutes les informations nécessaires.

La cerise sur le gâteau, c’est une application gratuite pour iPhone et iPad, qui est déjà téléchargeable, est qui permet à tous ceux qui le souhaitent de retrouver un flux d’actualité, un annuaire des personnes, services et mouvements, et une carte géolocalisant des écoles, aumôneries, paroisses, etc. Nous espérons pouvoir proposer la version pour Android en mars prochain.

Un des buts de ces changements est de permettre que la communication deviennent une inter-communication. Que ce ne soit pas simplement le diocèse qui dit des choses aux autres, mais qu’à travers tous ces nouveaux outils chacun puisse réagir, poser des questions, faire part de son opinion, et que la communication soit à double sens.

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+