Question au Père Francis Bacqueryisses, en charge de la pastorale des migrants

Le 20 janvier 2013, la messe des peuples sera célébrée à l’église de la Trinité du Grand Parc, à Bordeaux. Quel est le sens de cette fête renouvelée tous les deux ans ?

 

P. Francis Bacqueyrisses : Le fait que des communautés étrangères se retrouvent autour de l’évêque, prient ensemble avec les paroissiens habituels, manifeste que nous sommes une seule Église réunie autour de l’évêque qui symbolise la présence du Christ au milieu de son peuple. Au cours de la célébration, chaque communauté à la possibilité de s’exprimer dans sa langue, les portugais chantent au moment de la communion, la chorale africaine anime le chant final... Lors de la prière universelle, les intentions sont livrées dans la langue maternelle de chacun, avec une traduction en français qui  permet à chacun de s’unir à cette prière.