No image

L'Imaginaire et la célébration avec le Père Gabriel Ringlet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Vendredi 6 octobre 20h30 : Ouverture 1 -FAITES CECI EN MÉMOIRE D’ELLE. La conférence d’ouverture, après avoir rappelé l’importance de la célébration, proposera une approche originale de la Semaine Sainte et elle racontera, en particulier, comment refaire « l’onction de Béthanie » et revisiter « le lavement des pieds. » Chaque étape de l’exposé sera accompagnée… en chansons. Samedi 7 octobre 9h : 2- UN ARBRE MORT DANS LE PRINTEMPS VIVANT La conférence du samedi matin se demandera comment revisiter le récit de la Passion avec et pour nos contemporains. Elle s’interrogera aussi sur le renouvellement de la démarche pénitentielle. Un débat permettra de réunir les deux premiers exposés (Jeudi Saint et Vendredi Saint) et donnera à chacune et chacun l’occasion d’évoquer une expérience liturgique, de raconter un rite qui l’a interrogé(e), une célébration qui l’a marqué(e). 11h45 : CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE Accompagnée musicalement par les Muses. 15h : 3- QUI NOUS ROULERA LA PIERRE ? La conférence du samedi après-midi clôturera le triduum en s’interrogeant sur la manière de célébrer la joie pascale à travers le feu, la lumière, l’eau et le pain. Elle laissera large place à la suite du débat et au partage des expériences. 20h30 : PRIER EN CHANSON ET EN POÉSIE Un récit-récital ou les Muses et le conférencier montreront que « dans la prière, il y a précaire » (Jean Sulivan) et que « le grave est à la racine du léger » (Lao Tseu) Dimanche 8 octobre 9h : MESSE FESTIVE Accompagnée par les Muses 10h30 : 4- CÉLÉBRER L’ORDINAIRE DES JOURS Il n’y a pas que les « grands moments » liturgiques, comme Noël et la Semaine Sainte. « L’ordinaire » mérite aussi attention. Comment célébrer les funérailles, par exemple. Et que faire quand beaucoup de jeunes demandent à célébrer « autrement » ? Un mariage, par exemple, ou un baptême. Y-a-t’il de « nouveaux rites » à inventer ? Faut-il s’inspirer d’autres traditions ? 14h00 : CE N’EST QU’UN AU-REVOIR… … Ou une manière de clôturer la session comme elle avait commencé : en chansons. Gabriel Ringlet :né le 16 avril 1944 à Pair-Clavier dans le Condroz, est un écrivain, poète et théologien belge. Prêtre, écrivain, journaliste et universitaire, il a été professeur et vice-recteur de l’Université catholique de Louvain. Membre de l’Académie Royale de langue et de littérature françaises de Belgique, sa vocation est intimement liée à l’écriture à travers, surtout, la rencontre entre l’actualité, l’Evangile et l’imaginaire. Un tissage qu’il développe plus particulièrement au Prieuré de Malèves-Ste-Marie en Brabant wallon (Belgique). Les Muses : Une poignée de femmes passionnées de musique et d’accords, rassemblées sous l’inspiration tranquille de leur chef de « cœur » Nicolas Valentiny. Choristes de la comédie musicale EnChanté dont Nicolas est le créateur, Les Muses prennent plaisir à explorer nuances harmoniques et découvertes vocales. Elles chantent le kaléidoscope de l’aventure humaine, de fragilités en générosités… ACCUEIL LA SOLITUDE 29 route de la Solitude 33650 MARTILLAC Tel 05 56 72 71 10 Site: solitude.saintefamille.fr

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

  • L'Imaginaire et la célébration avec le Père Gabriel Ringlet
  • 2017-10-06T00:00:00+02:00
  • 2017-10-08T23:59:59+02:00
  • Vendredi 6 octobre 20h30 : Ouverture 1 -FAITES CECI EN MÉMOIRE D’ELLE. La conférence d’ouverture, après avoir rappelé l’importance de la célébration, proposera une approche originale de la Semaine Sainte et elle racontera, en particulier, comment refaire « l’onction de Béthanie » et revisiter « le lavement des pieds. » Chaque étape de l’exposé sera accompagnée… en chansons. Samedi 7 octobre 9h : 2- UN ARBRE MORT DANS LE PRINTEMPS VIVANT La conférence du samedi matin se demandera comment revisiter le récit de la Passion avec et pour nos contemporains. Elle s’interrogera aussi sur le renouvellement de la démarche pénitentielle. Un débat permettra de réunir les deux premiers exposés (Jeudi Saint et Vendredi Saint) et donnera à chacune et chacun l’occasion d’évoquer une expérience liturgique, de raconter un rite qui l’a interrogé(e), une célébration qui l’a marqué(e). 11h45 : CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE Accompagnée musicalement par les Muses. 15h : 3- QUI NOUS ROULERA LA PIERRE ? La conférence du samedi après-midi clôturera le triduum en s’interrogeant sur la manière de célébrer la joie pascale à travers le feu, la lumière, l’eau et le pain. Elle laissera large place à la suite du débat et au partage des expériences. 20h30 : PRIER EN CHANSON ET EN POÉSIE Un récit-récital ou les Muses et le conférencier montreront que « dans la prière, il y a précaire » (Jean Sulivan) et que « le grave est à la racine du léger » (Lao Tseu) Dimanche 8 octobre 9h : MESSE FESTIVE Accompagnée par les Muses 10h30 : 4- CÉLÉBRER L’ORDINAIRE DES JOURS Il n’y a pas que les « grands moments » liturgiques, comme Noël et la Semaine Sainte. « L’ordinaire » mérite aussi attention. Comment célébrer les funérailles, par exemple. Et que faire quand beaucoup de jeunes demandent à célébrer « autrement » ? Un mariage, par exemple, ou un baptême. Y-a-t’il de « nouveaux rites » à inventer ? Faut-il s’inspirer d’autres traditions ? 14h00 : CE N’EST QU’UN AU-REVOIR… … Ou une manière de clôturer la session comme elle avait commencé : en chansons. Gabriel Ringlet :né le 16 avril 1944 à Pair-Clavier dans le Condroz, est un écrivain, poète et théologien belge. Prêtre, écrivain, journaliste et universitaire, il a été professeur et vice-recteur de l’Université catholique de Louvain. Membre de l’Académie Royale de langue et de littérature françaises de Belgique, sa vocation est intimement liée à l’écriture à travers, surtout, la rencontre entre l’actualité, l’Evangile et l’imaginaire. Un tissage qu’il développe plus particulièrement au Prieuré de Malèves-Ste-Marie en Brabant wallon (Belgique). Les Muses : Une poignée de femmes passionnées de musique et d’accords, rassemblées sous l’inspiration tranquille de leur chef de « cœur » Nicolas Valentiny. Choristes de la comédie musicale EnChanté dont Nicolas est le créateur, Les Muses prennent plaisir à explorer nuances harmoniques et découvertes vocales. Elles chantent le kaléidoscope de l’aventure humaine, de fragilités en générosités… ACCUEIL LA SOLITUDE 29 route de la Solitude 33650 MARTILLAC Tel 05 56 72 71 10 Site: solitude.saintefamille.fr