No image

Session « Phénoménologie de la conversion »

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

par Andrea Bellantone de l’Institut Catholique de Toulouse Chacun d’entre nous le sait : le temps (cette condition fondamentale de notre expérience) ne passe pas toujours de la même façon. Il y a des niveaux qualitatifs différents dans notre vie, chacun ouvert par des expériences décisives. Or, ces moments de décision, on peut justement les appeler des « conversions ». Ces changements de (la) vie, ne sont pas les effets de quelque chose d’extérieur ; loin de là, une conversion est toujours intime, car elle se réalise dans l’espace invisible de notre esprit (quitte, après, à se manifester, plus ou moins clairement, à l’extérieur). Ainsi, la « conversion » est une expérience humaine universelle, dont le phénoménologue (qui n’est que le plus petit des philosophes, celui qui ne fait que décrire l’existence) ne peut pas ne pas s’occuper. La session sera donc une exploration de ce que la conversion signifie pour notre existence, avant toute référence religieuse. Vendredi 29 novembre : 16h30-19h30 Samedi 30 novembre : 9h30-16h30 Institut Pey-Berland Maison st Louis Beaulieu, 145 rue de St Genès 33000 Bordeaux Secrétariat du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h Tél. 05 57 81 74 96 contact@institutpeyberland.fr www.institutpeyberland.fr

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

  • Session « Phénoménologie de la conversion »
  • 2019-11-29T16:30:00+01:00
  • 2019-11-29T19:30:00+01:00
  • par Andrea Bellantone de l’Institut Catholique de Toulouse Chacun d’entre nous le sait : le temps (cette condition fondamentale de notre expérience) ne passe pas toujours de la même façon. Il y a des niveaux qualitatifs différents dans notre vie, chacun ouvert par des expériences décisives. Or, ces moments de décision, on peut justement les appeler des « conversions ». Ces changements de (la) vie, ne sont pas les effets de quelque chose d’extérieur ; loin de là, une conversion est toujours intime, car elle se réalise dans l’espace invisible de notre esprit (quitte, après, à se manifester, plus ou moins clairement, à l’extérieur). Ainsi, la « conversion » est une expérience humaine universelle, dont le phénoménologue (qui n’est que le plus petit des philosophes, celui qui ne fait que décrire l’existence) ne peut pas ne pas s’occuper. La session sera donc une exploration de ce que la conversion signifie pour notre existence, avant toute référence religieuse. Vendredi 29 novembre : 16h30-19h30 Samedi 30 novembre : 9h30-16h30 Institut Pey-Berland Maison st Louis Beaulieu, 145 rue de St Genès 33000 Bordeaux Secrétariat du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h Tél. 05 57 81 74 96 contact@institutpeyberland.fr www.institutpeyberland.fr