Une première journée diocésaine des fiancés en Gironde

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Une centaine de couples se sont réunis ce samedi 13 mars pour la première journée des fiancées. Un rassemblement diocésain complémentaire des préparations en paroisses, avec des témoignages, enseignements, table-ronde, temps de louanges...

Journée diocésaine des fiancés 2021

« Pour une première, c’est une réussite au-delà de nos prévisions » s’enthousiasme l’une des membres de la Pastorale familiale, à l’initiative de cette première journée diocésaine des fiancés en Gironde. « Les journées des fiancés se vivent déjà dans plusieurs diocèses de France, mais c’est la première fois que nous lançons un tel événement à Bordeaux. » Dans la basilique Saint-Seurin de Bordeaux, ce samedi 13 mars au matin, une centaine de couples ont pris place dès 9h, une bonne partie arrivant dès 8h30 pour la messe introduisant cette journée. À leur côté, des couples « parrains », ayant plusieurs années de mariage à leur actif, sont aussi présents. « Il y a environ un couple parrain pour trois couples de fiancés, présente Nicolas Dupuy de la Pastorale familiale de Bordeaux. Ils ont eu l’occasion d’échanger hier en visio et puis ils débrieferont au cours du week-end, à nouveau à distance, ce qui s’est vécu lors de cette matinée. »

Si le temps convivial du midi a dû être annulé en raison des mesures sanitaires en vigeur, le programme reste dense et varié : louanges, témoignages, enseignement par Mgr James, questions-réponses au cours d’une table-ronde et bénédiction de chaque couple par les prêtres et l’évêque.

« Nous sommes venus ici avec l’envie d’être soutenus dans notre démarche et porté par l’expérience d’autres couples », confie Nathalie, venu avec son fiancé Maximilien, et qui se prépare au mariage sur la paroisse de Sainte-Eulalie à Bordeaux. Quelques bancs plus loin, Samuel et Coralie eux se marieront sur la paroisse de Moulis-en-Médoc. « Nous avons appécié la rencontre en visio avec nos parrains, afin de bénéficier de leur témoignage. La rencontre d’aujourd’hui, avec une assemblée importante, est aussi bien complémentaire des rencontres en tête-à-tête avec le prêtre », estime Samuel.

Olivier accompagne, avec son épouse, trois couples de futurs mariés. « L’annonce de l’Evangile fait partie des piliers de la vie chrétienne et soutenir ces couples et leur partager ce que nous vivons c’est aussi une manière pour nous de répondre à cet appel de Dieu à annoncer sa Bonne nouvelle. De plus, ça nous fait réfléchir sur le sens du sacrement du mariage ce que nous n’avions pas forcément eu l’occasion de faire à leurs âges. »

Après une série de témoignages poignants par trois couples, sur les épreuves vécues et les grâces reçues pour les surmonter, un enseignement de Mgr James, celui-ci enjoignant les fiancés à avoir « Jésus comme invité d’honneur à [leurs] noces », et une série de questions-réponses, vient le moment de la bénédiction. Un à un, les couples s’avancent dans le chœur et sont bénis, après un temps d’échange, par les prêtres.

À l’issue de cette matinée, beaucoup de participants, comme Marie et Sofiane, repartent avec un autre regard sur le sens de leur engagement : « Nous avons été touché par la sincérité des témoignages et la simplicité des bénédictions. Nous avions plutôt envisager notre mariage comme notre amour devant Dieu... nous le comprenons maintenant comme étant à vivre avec Jésus ! »

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+