La prière de Taizé a nourri deux générations

Depuis plus de 40 ans, les frères de Taizé accueillent des jeunes du monde entier sur la colline de Bourgogne mais aussi dans les grandes villes où sont organisées chaque année les étapes du Pèlerinage de Confiance. Des rencontres sont maintenant organisées sur les cinq continents !

La communauté de Taizé a compté dans la vie spirituelle de plusieurs générations de jeunes et ce à plusieurs titre il me semble : C’est d’abord la prière telle qu’elle est vécue à Taizé qui rejoint particulièrement les jeunes ; une prière très simple ou le silence et le chant occupent une place centrale et dont la forme dépouillée invite à se placer en vérité devant Dieu, sans artifice ni formalisme. Par cette prière, les jeunes semblent redécouvrir (ou découvrir) que l’essentiel de leur vie se joue d’abord dans la rencontre personnelle avec Dieu.

Taizé, c’est ensuite l’expérience de l’Église. Les jeunes découvrent à Taizé une Église dans laquelle ils se sentent reconnus, accueillis comme ils sont et là où ils en sont ; une Église qui rassemble au-delà des frontières géographiques et confessionnelles ; une Église qui recherche inlassablement la paix et la réconciliation. L’œcuménisme vécu par les frères de Taizé est vraiment un œcuménisme concret, fraternel et spirituel

Père Pierre-Alain Lejeune

Responsable de la Pastorale des Jeunes du diocèse de Bordeaux