Terre sainte 2015 et prière pour la Paix au Proche Orient

70 étudiants girondins se sont réunis ce mardi 22 juillet 2014 en l'église Notre-Dame à Bordeaux. Suite à l'annulation du pèlerinage en Terre sainte, ils ont évoqué à la fois les plans "B" mais surtout ont pris date pour un nouveau départ à l'été 2015. Une veillée de prière a ensuite réuni près de 250 personnes en présence du cardinal Jean-Pierre Ricard.

Ils devaient prendre l’avion ce mercredi 23 juillet 2014 pour la Terre sainte, les étudiants de Gironde qui devaient participer au pèlerinage national, annulé suite à l’aggravation du conflit entre Israel et Palestine, se sont retrouvés ce mardi 22 juillet en l’église Notre-Dame pour faire le point.

 

 

 

Impossible d’imaginer l’été sans un temps de retraite spirituelle… Suite à l’annulation du pèlerinage national en Terre sainte, Les étudiants girondins qui, comme Jeanne, se sont retrouvés ce mardi 22 juillet en l’église Notre-Dame ont donc commencé par échanger des plans « B ».

 

 

Mais l’objectif principal de cette rencontre était de remobiliser les troupes pour un report du pèlerinage étudiant en Terre sainte à l’été 2015 pour le diocèse de Bordeaux. 

Pour Claire, une fois passée la déception de l'annulation, l'enthousiasme pour un pèlerinage en 2015 reste bien intact.

 

 

L’envie de maintenir les liens créés avec les communautés chrétiennes en Israël et Palestine en sort même renforcée selon Matthieu.

 

 

Le cardinal Jean-Pierre Ricard devait accompagner le pèlerinage en Terre sainte, il a suivi de près la décision d'annulation prise par la conférence des évêques de France. S'il pense que la prudence obligeait à annuler le départ, il est confiant quant à la participation des étudiants à un nouveau pèlerinage l'an prochain.

 

 

À 21h, une veillée de prière pour la paix a rassemblé près de 250 personnes. Pour le cardinal Ricard cette prière est un appel à rompre le cycle de violence et l’occasion d’inviter chacun à devenir des artisans de paix.

 

 

 

 

Joint par téléphone au début de cette veillée, le père Elias Odeh, curé de Reineh, près de Nazareth, a remercié les pèlerins pour leurs prières et leurs a donner rendez-vous pour les recevoir avec les communautés chrétiennes de Galilée en 2015.

La veillée de prière s'est poursuivie jusqu'à 22h avec notamment la participation de chrétiens de la communauté maronite de Bordeaux.