Les prêtres à la découverte d’Avila

Le fait d’échanger, de vivre des temps fraternels, cela renforce nos liens.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Du 19 au 25 mars dernier, une trentaine de prêtres diocésains, accompagnés du cardinal Jean-Pierre Ricard et de Mgr Bertrand Lacombe, ont participé à la retraite diocésaine des prêtres. Elle avait lieu pour la première fois à Avila, sur les pas de sainte Thérèse et saint Jean de la Croix. Témoignage avec le P. Alban Kerne.

Cette retraite était-elle un temps d’enseignement ou d’expérience ?

Un peu les deux ! Nous avons découvert la spiritualité et la vie de ces deux figures que sont sainte Thérèse d’Avila et saint Jean de la Croix. Le frère carme qui a prêché cette retraite nous a aidé à approfondir notre rencontre avec Dieu en compagnie de ces deux saints. C’est aussi une expérience qui commence dès le départ de Bordeaux. Avant d’arriver à Avila, près de Madrid, nous avons vécu lors du voyage en car des temps fraternels avec les prêtres diocésains présents.

 

Qu’ont encore à découvrir des prêtres en terme de prière et de spiritualité ?

J’avais beau avoir lu les oeuvres de ces deux auteurs, je me suis rendu compte rapidement que je connaissais peu ou mal leur vie. Elles éclairent autrement leurs écrits. J’ai aussi découvert l’universalité de leur message qui dépasse la famille carmélitaine et leur vaut d’être docteurs de l’Église. Sainte Thérèse nous invite ainsi à entrer réellement en amitié avec Dieu. Saint Jean de la Croix nous apprend lui que les expériences de Dieu ne sont pas forcément « surnaturelles » mais qu’elles sont aussi présentes dans nos difficultés, dans « la nuit de la foi ». Malgré ce que parfois nous « ne ressentons pas », Dieu est pourtant toujours présent à nos côtés.

 

Qu’avez vous vécu avec le groupe d’une trentaine de prêtres diocésains ?

La première raison pour laquelle je participe chaque année à cette retraite sacerdotale est bien le fait de la vivre en communauté, au côté de mes confrères prêtres. Le fait d’échanger, de vivre des temps fraternels, cela renforce nos liens.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+