Du Moyen-âge à la Révolution

Lorem ipsum dolor sit amet
Une demi-douzaine de synodes, un pape et une guerre de Cent-Ans... La vie de l'Église chrétienne à Bordeaux balance entre prospérité et secousses avant une succession d'évêques de grandes qualités.

Le Moyen-Age voit le renouveau de Sainte-Croix, de Saint-Seurin, et du Prieuré de La Réole. Les églises délabrées sont réparées. Bordeaux reçoit son organisation paroissiale (10 paroisses), des chapelles sont érigées le long des chemins. C'est l'époque de la création de l'Abbaye de la Sauve-Majeure sous l'impulsion de Saint-Gérard en 1079.

Au XIIIème siècle, l'expansion urbaine est forte à la suite du rassemblement des possessions françaises des rois d'Angleterre. Bordeaux compte 30 000 habitants et devient une capitale. Une demi-douzaine de synodes se tiennent alors, de 1234 à 1267, et légifèrent sur l'administration des sacrements, le culte dans les paroisses, les dîmes...

Un bordelais devient Pape

En 1305, Bertrand de Goth, Archevêque, est élu Pape sous le nom de Clément V. Le diocèse de Bordeaux comporte 390 paroisses et celui de Bazas 298 .

La Guerre de Cent-Ans va ruiner la région . Durant son épiscopat (1430-1456), Pierre III ou Pey Berland consacre ses forces au soulagement des misères des diocésains et à leur éducation . Pasteur, prédicateur, il parcourt inlassablement le diocèse .

En 1305, Bertrand de Goth, archevêque, est élu Pape sous le nom de Clément V.

Le développement du Protestantisme et les Guerres de Religions secouent fortement les populations . Un Concile Provincial de la région se réunit pour rappeler le rôle de l'évêque. Plusieurs Archevêques de haute qualité vont se succéder. Le Cardinal de Sourdis (1599-1628), avec l'appui des Synodes diocésains, réduit le nombre des paroisses, crée des congrégations pour la Pastorale, des Œuvres d'Apostolat pour l’enseignement et la charité. Il marque une attention particulière aux jeunes. Malgré cela, la tension entre les communautés catholiques et protestantes reste vive. Par ailleurs, un tiers des curés et la moitié des vicaires sont de diocèses extérieurs.