Messe de la convention de l'Enseignement catholique

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

À l'occasion de la messe célébrée lors de la convention nationale de l'Enseignement catholique, le 1er juin 2013, voici les messages adressés aux participants par Mgr Ricard, président du Conseil pour l'Enseignement catholique.
Introdution de la messe de la convention de l'Enseignement catholique

Chers amis, chers frères et sœurs dans le Christ, bonsoir à tous.

Après un après-midi particulièrement dense en partages et en échanges, nous voici rassemblés ce soir pour le repas du Seigneur. Avec toute l’Eglise, nous fêtons le Corps et le Sang du Christ.

Au cœur de l’Eucharistie, c’est le Seigneur lui-même qui préside la table et se donne en nourriture. Il nous communique sa vie pour qu’à notre tour nous la communiquions aux autres. Des enfants des jeunes et des adultes, aujourd’hui, ont faim et soif de cette vie. Dans les tâches éducatives qui sont les nôtres, c’est le Seigneur qui nous envoie vers eux et nous dit, comme jadis aux apôtres, « Donnez-leur vous-mêmes à manger ». Que le Seigneur nous donne d’être ces serviteurs fidèles et avisés, dont parle l’Evangile, qui savent donner à chacun sa mesure de froment.

En nous reconnaissant pécheurs devant Dieu, demandons à l’Esprit Saint de faire de nous ces serviteurs dont le Christ aujourd’hui a besoin.

Message à Monsieur Eric de Labarre

Au terme de cette célébration, je voudrais maintenant, au nom de tous les évêques de France, dire toute notre gratitude à Monsieur Eric de Labarre, qui va bientôt achever son mandat de Secrétaire général de l’Enseignement catholique.

Cher ami, nous avons particulièrement apprécié votre service, votre compétence, votre désir de concertation et votre esprit ecclésial. Nous avons toujours travaillé avec vous dans une grande confiance et une belle estime. Avec des collaborateurs, vous avez mené à bon port cette écriture du nouveau Statut de l’Enseignement catholique. C’était une aventure. Mais vous avez su être pédagogue, tenace, patient et accueillant avec tous, même avec les évêques. Soyez-en vivement remercié. Nous vous souhaitons une bonne reprise professionnelle, mais  je pense  que le service ecclésial, auquel vous avez goûté, ne sera sans doute jamais très loin pour vous. Encore une fois, merci !

Message à Monsieur Pascal Balmand

Je remercie Monsieur Pascal Balmand d’avoir accepté cette responsabilité de Secrétaire général de l’Enseignement catholique que lui confient les évêques de France.

Je vous assure, cher ami, de la réelle volonté de collaboration des évêques du Conseil épiscopal pour l’Enseignement catholique et de tous les vœux que nous formons pour un travail efficace et fécond au service de notre Enseignement catholique en France.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+