À propos du "Mariage pour tous"

En lien avec le projet de loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe, Mgr Ricard revient sur les éléments fondamentaux qui amènent aujourd'hui nombre de citoyens (de confessions ou orientations philosophiques pouvant être diverses) à défendre le mariage comme étant une institution basée sur la différenciation des sexes et la possibilité d'une filiation claire pour l'enfant. Pour Mgr Ricard, la juste revendication pour les personnes homosexuelles d'échapper aux diverses formes de réprobation encore présentent dans notre société doit être entendue. Cependant, l'intérêt affectif et éducatif de l'enfant (expérience de la différenciation sexuelle au sein même de la cellule familiale, droit à connaître a priori sa filiation biologique), ainsi que la complémentarité fondamentale du masculin et du féminin dans toutes sociétés ne peuvent être passés sous silence. Si le mariage ne peut être "pour tous", sa défense est l'affaire de chacun.

application/pdf — 87 KB