Venez à la fête ! Vous êtes attendus.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Pour le rassemblement diocésain "Tremplin pour la Mission", Mgr Jean-Pierre Ricard invite tous les catholiques de Gironde à se retrouver le lundi de Pentecôte, 9 juin, au domaine de Moulérens à Gradignan.

Vous le savez : notre diocèse s’est donné un grand rendez-vous le 9 juin, de 9h à 18h au château de Moulérens, à Gradignan. À cette fête, tous sont invités : paroisses et secteurs pastoraux, mouvements, services diocésains, aumôneries et écoles. Cette journée s’adresse à ceux qui sont engagés dans la vie de l’Église comme à ceux qui s’en sentent plus éloignés.

Venez en famille, une animation est prévue pour tous les âges, enfants, jeunes et adultes.

Cette fête diocésaine s’inscrit dans la dynamique de notre parcours missionnaire diocésain. Le Christ vient à nous, nous rassemble en une seule famille, nous donne son Esprit et nous envoie en mission. Les défis de l’évangélisation et de la transmission de la foi aujourd’hui ne manquent pas. Nous ne pouvons pas rester seuls, chacun dans notre coin. Nous avons besoin de nous soutenir les uns les autres et de recevoir du Christ la joie et la force d’annoncer l’Évangile. Cette fête se veut un tremplin pour la mission.

Découvrir les initiatives déjà à l'oeuvre en Gironde

Au cours de cette journée, nous découvrirons à travers de multiples témoignages comment l’Esprit Saint est déjà à l’oeuvre sur notre terre de Gironde. Je suis frappé de voir la richesse et la diversité des initiatives apostoliques qui se prennent aujourd’hui. Nous rendrons grâce. Nous renouvellerons notre engagement à accueillir l’Esprit et à être les témoins du Christ là où le Seigneur nous attend. Le pape François nous rappelle que nous avons à nous « mettre en état permanent de mission ». Dans son exhortation La Joie de l’Évangile il écrit : « Tout chrétien et toute communauté discernera quel est le chemin que le Seigneur demande, mais nous sommes tous invités à accepter cet appel : sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile…il est vital qu’aujourd’hui l’Église sorte pour annoncer l’Évangile à tous, en tous lieux, en toutes occasions, sans hésitation, sans répulsion et sans peur. La joie de l’Évangile est pour tout le peuple, personne ne peut en être exclu. » (n° 20 et 23).

C’est cette dynamique de la mission qui va rythmer toute notre journée. Bien sûr, on peut venir participer à cette fête à toutes les étapes de son déroulement. Certains ne nous rejoindront peut-être que pour la célébration eucharistique à 16h30. Mais, il y a un réel intérêt pastoral et spirituel à découvrir ensemble, tout au long de la journée, les différentes facettes de l’évangélisation exprimées par ces mots : accueillir, rencontrer, servir et partager, annoncer, célébrer et envoyer.

Se laisser envoyer par le Christ

Nous sommes invités à être une Église qui :

Accueille. L’Église se rappelle qu’elle est appelée à être toujours « la maison ouverte du Père », où chacun est reçu, écouté et accueilli fraternellement.

Va la rencontre. Beaucoup d’hommes, de femmes, de jeunes ne frappent pas, ou ne frappent plus, à la porte de l’Église. Certains sont en attente de quelque chose ou de quelqu’un. A nous de les rejoindre. Grande est la diversité des initiatives possibles. Parlons- en ensemble.

Vit le service et le partage. Avant de célébrer le dernier repas avec ses disciples, Jésus leur a lavé les pieds. Beaucoup découvriront qu’ils sont aimés de Dieu par l’expérience d’une présence, d’une attention, d’une aide concrète. L’initiative de repas-partage dans plusieurs paroisses a permis à certains de sortir de leur solitude et d’expérimenter une véritable fraternité.

Annonce. Il nous faut témoigner de notre foi, tant par notre parole que par l’engagement de notre vie. Comme dit le pape François : « L’Église ne grandit pas par prosélytisme mais par « attraction » » (n° 14). Des tables-rondes nous permettront de réfléchir sur la façon de vivre l’annonce auprès des jeunes, à la « périphérie » (là où vivent nos contemporains), dans l’espace public, dans les médias...

Célèbre et envoie. L’Évangélisation n’est pas le déploiement d’une stratégie commerciale à la recherche de nouveaux clients. Elle est service du Christ Ressuscité qui, aujourd’hui, touche les coeurs et passe par nous pour révéler sa présence. La célébration eucharistique verra la confirmation de quelque 150 adultes. Pour eux, cette demande de confirmation témoigne d’une réelle expérience du Christ et d’une véritable volonté de se mettre à sa suite dans l’accueil de son Esprit. Ils nous font signe. Avec eux, nous nous laisserons envoyer par le Christ et nous nous mettrons en route : « Allez donc : de toutes les nations faites des disciples !... Et moi, je suis avec vous jusqu’à la fin des temps » (Mt 28, 19-20).

Au cours de cette messe, la Charte de l’Évangélisation sera proclamée. Elle exprimera notre volonté, avec la grâce de Dieu, de poursuivre cette dynamique missionnaire. Il y a là un point de non-retour pour notre Église. C’est sur cette route de la Mission que le Seigneur ressuscité nous attend. À nous d’ouvrir des chemins nouveaux à l’Évangile pour le rejoindre ! Dans cette aventure missionnaire, chacun a sa pierre à apporter, sa place à tenir. Dans la dynamique de la fête de Pentecôte, vous êtes tous attendus !

À très bientôt.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+