La rentrée du caté c'est maintenant !

La catéchèse est d’abord une rencontre avec Jésus, une aventure avec Lui.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Cette année le service de la catéchèse du diocèse lance une campagne de communication afin de dynamiser la rentrée. Rencontre avec Sophie Mayol, responsable du service diocésain et le père Jean-Michel Mathieu qui accompagne le service.

Pour la première fois, le diocèse de Bordeaux lance une campagne de communication à l’occasion de la rentrée sur la catéchèse. Pouvez-vous nous expliquer la genèse de ce projet ? 

Sophie Mayol : Les confinements successifs ont bouleversé l’organisation des rencontres de caté : parfois, cela a suscité des initiatives nouvelles mais pour beaucoup le lien avec les enfants, les familles a été difficile. Par ailleurs, la pandémie réactive la question du sens de la vie : les parents souhaitent se recentrer sur l’essentiel, ils entendent les questions existentielles de leurs enfants. Dans ce contexte, il nous a paru nécessaire de dynamiser la rentrée de la catéchèse en proposant une campagne de communication sur l’ensemble du diocèse.  

L’idée est de rendre visible « le caté » : l’inscription des enfants ne va plus de soi. Nous souhaitons rejoindre tous ces parents qui ont des liens un peu distants avec leur paroisse, ceux que l’on voit pour des demandes de sacrements et qui peuvent se dire « le caté, ça peut être bon pour mon enfant ».

Une autre motivation était de rendre service aux secteurs pastoraux : à chaque rentrée, les catéchistes passent des heures à créer des affiches, des tracts, des bulletins d’inscriptions… Une des missions du Service Diocésain est de simplifier leur tâche en leur fournissant des outils « clefs en main ».

Quels messages voulez-vous faire passer avec cette campagne ?

Père Jean-Michel Mathieu : Il est très difficile de parler en quelques mots de la catéchèse. Nous avons voulu insister sur le fait que la catéchèse est d’abord une rencontre avec Jésus, une aventure avec Lui. Dans ce temps de découverte Jésus s’adresse à nous de diverses manières, en approfondissant le contenu de la foi, en vivant une expérience en groupe, ecclésiale, mais également par le jeu et le chant. Ce sont toutes les dimensions de notre humanité qui sont concernées lorsque nous vivons la catéchèse, du cœur de chacun au corps du Christ qu’est l’Église.

Cette campagne a été travaillée avec deux diocèses de la province (Aire et Dax et Périgueux), comment avez-vous travaillé avec les autres diocèses ?

Sophie Mayol : Nous avons l’habitude de travailler ensemble entre services diocésains de la province Ecclésiastique. Périgueux et Dax ont tout de suite été intéressés par la proposition ; Agen ne souhaite pas s’engager pour cette année car il y a un changement d’équipe, mais ils nous rejoindront peut-être l’année prochaine. La graphiste, après avoir animé plusieurs rencontres afin de définir ensemble les objectifs de la campagne par rapport aux défis de la catéchèse aujourd’hui, nous a proposé plusieurs visuels. Celui retenu a rapidement fait consensus.

Père Jean-Michel Mathieu : Il nous est apparu important en ce temps difficile de mutualiser les énergies pour que notre campagne soit la plus féconde possible. Ce fut un travail d’enrichissement de mutualisation d’expérience pour avoir une campagne la plus ajustée possible à notre objectif d’offrir un nouvel élan pour la catéchèse.

Comment se porte la catéchèse en Gironde ? 

Sophie Mayol : Comme pour la plupart des diocèses de France, on assiste depuis de nombreuses années une baisse significative du nombre d’enfants catéchisés. Mais cela a parfois été source de renouveau ! Notamment, des secteurs ont proposé des catéchèses impliquant les parents, pas forcément comme catéchistes, mais comme destinataires de la catéchèse et aussi accompagnateurs dans la croissance spirituelle de leurs enfants. Le confinement a bien mis en lumière cette nécessaire accompagnement des familles. Le Service Diocésain de la Pastorale Catéchétique (SDPC) a pour mission de seconder les secteurs dans cette réflexion globale sur la place de la catéchèse dans la vie de la communauté.

Père Jean-Michel Mathieu : La dynamique du synode diocésain, la publication du Directoire pour la catéchèse sont des éléments qui font que la catéchèse en Gironde est pleine d’espérance.


Retrouvez toute l'actualité de la catéchèse du diocèse de Bordeaux à l'adresse suivante
catechesebordeaux.fr

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Site - thumbnail - montages à garder.png

Inscrire son enfant à la catéchèse, c’est lui permettre de rencontrer Jésus et de découvrir qu’il est aimé de Dieu. Vous vous posez des questions sur le caté ? Voici un espace dédié aux parents qui souhaitent en savoir plus avant d’inscrire leur enfant au catéchisme.