Récollection pour celles et ceux qui accompagnent les personnes migrantes ou réfugiées.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

La Pastorale des Migrants du diocèse de Bordeau organise, le 22 février au Centre spirituel de la Solitude à Martillac, une journée de récollection pour toutes les personnes engagées aux côtés des migrants et réfugiés. Témoignages, relecture de la mission et soutien mutuel à la lumière de l’Évangile sont au programme.

Pourquoi proposer une telle journée de récollection ?

Michel Barrabès, responsable diocésain de la Pastorale des migrants : L’initiative est de proposer à toutes les personnes qui interviennent auprès des migrants, une journée de pause et de récollection. Nous pourrons y partager, entre les personnes intervenant au sein de la Pastorale des migrants, au sens large, les joies, les merveilles mais aussi les difficultés et parfois coups de blues que nous pouvons rencontré.
L’idée est de pouvoir à la fois nous réconforter les uns les autres, et de prendre la mesure de nos actions à la lumière de l’Evangile afin de voir comment nous pouvons être soutenus par l’Esprit saint.

« Le bien ne fait pas de bruit » dit-on, la découverte du nombre de personnes engagées et des actions menées vous a-t-elle surpris ?
En découvrant la Pastorale des migrants, j’ai en effet eu l’impression d’une nébuleuse d’initiatives, parfois coordonnées, parfois plus spontanés, les rendant parfois difficiles à compter.

Ce foisonnement d’initiatives, risque-t-il de faire vivre de manière isolée l’engagement ?

Si quelqu’un s’engage dans l’accueil d’une personne ou d’une famille migrante tout seul, il y a un risque de lassitude et de découragement. Mais la plupart des actions que j’ai pu observer ces derniers mois et qui portent du fruit sont l’œuvre de collectifs, d’associations ou de paroisses… Ce sont à chaque fois plusieurs personnes qui mettent en commun des talents divers et peuvent se relayer.

Comment se déroulera cette journée ?

Nous avons voulu montrer la dimension diocésaine de ce mouvement de solidarité, avec des témoignages de familles accueillies et paroissiens de Saint-André de Cubzac, du Blayais, de Bordeaux… Nous nous attacherons à revenir aux fondamentaux, c’est-à-dire à ouvrir la Parole de Dieu, à lire dans les textes magistériels, ce qui motive et nourrit notre engagement.

Le matin, nous aurons un partage d’expérience des uns et des autres et un temps d’échange à partir des témoignages. L’après-midi, nous proposerons la lecture de texte soit bibliques, soit du magistère avec un commentaire du P. Bruno Tantini. Enfin, une célébration eucharistique sera l’occasion de rendre grâce et de présenter au Seigneur toutes ces relations que nous avons tissés.

Comment y participer ?

La journée aura lieu le 22 février, de 9h30 à 16h, au Centre spirituel de la Solitude à Martillac, avec les Sœurs de la Sainte Famille de Bordeaux. Le repas sera partagé en fonction de ce que chacun apportera et une participation sera demandée, en fonction des possibilité de chacun (autour de 10 euros par personne).

Pour s’inscrire : migrants@bordeaux.catholique.fr

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

  • Récollection pour celles et ceux qui accompagnent les personnes migrantes ou réfugiées.
  • 2020-02-22T09:00:00+01:00
  • 2020-02-22T17:00:00+01:00
  • La Pastorale des Migrants du diocèse de Bordeau organise, le 22 février au Centre spirituel de la Solitude à Martillac, une journée de récollection pour toutes les personnes engagées aux côtés des migrants et réfugiés. Témoignages, relecture de la mission et soutien mutuel à la lumière de l’Évangile sont au programme.