Partagez la joie de Pâques, pas vos postillons !

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le diocèse de Bordeaux lance un appel à tout ceux et celles qui souhaitent fabriquer des masques en tissu "anti-postillons". Retrouvez un tutoriel simplifié et des indications pour vous lancer, partager ces masques autour de vous et aider des personnes en situation de précarité.

Depuis plusieurs jours, vous entendez parler de plus en plus de "masques anti-postillons" ou "masques barrières".

FAISONS NOTRE PART !

 

Nous encourageons aujourd'hui chacun d'entre vous à enfiler le tablier de service et à fabriquer des masques "anti-postillons".

En les distribuant autour de vous, vous aiderez votre entourage à protéger les autres. À défaut de stocks disponibles pour l'ensemble de la population, nous ferons ainsi notre part pour ralentir la propagation de l'épidémie et être solidaire avec nos soignants.

Quels modèles réaliser ?

Nous vous proposons de suivre les modèles préconisés en France par l'AFNOR.

VOIR LES MODÈLES AFNOR 

En cliquant sur le lien ci-dessous, retrouvez un tutoriel simplifié pour fabriquer à domicile l'un des deux modèles AFNOR à base de tissu 100% Coton (matériaux et dimensions sont indiqués sur le site).

 SUIVRE LE TUTORIEL SIMPLIFIÉ (vidéo, tutoriel et patron) DE L'ATELIER DES GOURDES

 

MASQUES ATTACK : UN RÉSEAU DE COUTURIÈRE ET COUTURIER SUR L'AGGLOMÉRATION BORDELAISE

Sur Eysines et ses environs, un réseau de bénévole s'est lancé dans la fabrication de masques tissus pour en faire bénéficier le plus grand  nombre. Près de 500 masques par semaine sont actuellement réalisées.

Retrouvez le groupe public sur Facebook pour les rejoindre ou bénéficier de leurs conseils.

Et le tutoriel et patron proposés par Marie Dubreuilh au sein de ce groupe.

Comment utiliser mes masques ?

Sur le site de l'Afnor, comme sur les sites de tutoriels référencés par l'Afnor, des indications sur la durée de port du masque (4 heures maximum) ou les conditions de nettoyage / désinfection des masques vous sont précisées. Merci de les respecter et de les indiquer à ceux et celles à qui vous proposerez ces masques.

Vous pouvez en effet, après avoir équipé votre foyer, en proposer à vos voisins, votre épicerie ou commerce de quartier, livreur, facteur, éboueur... 

 

Puis-je en produire plus ?

Oui ! Des collectivités locales, des associations, des paroisses pourront être intéressées par ces contributions de particuliers afin, notamment, d'équiper les personnes en situation de grande précarité, durement touchées et exposées durant cette épidémie.

Il ne vous reste plus qu'à signalez vos masques disponibles.

 

  • Vous pouvez d'ores et déjà, pour l'agglomération bordelaise, signalez vos masques disponibles sur : jeparticipe.bordeaux.fr
  • Vous pouvez aussi signaler vos masques sur le formulaire ci-dessous, nous pourrons ainsi les proposer dans les jours et semaines à venir à des paroisses et associations partenaires intéressées (Secours catholique, St Vincent de Paul) :

FAQ

Ces masques barrières ou anti-postillons sont-ils réellement recommandés ?
Oui ! De nombreux pays (Corée du Sud, Autriche, République Tchèque) ont déjà depuis plusieurs semaines encouragés ou rendus obligatoire le port de ces masque anti-postillons, couvrant bouche et nez, pour l'ensemble de la population.

En France, l'AFNOR (Agence française de normalisation) a proposé deux modèles de masques barrières réalisables par des entreprises et particuliers, pour pallier la pénurie de masques. L'Académie de Médecine a même recommandé de rendre obligatoire ces masques "grand public" ou "alternatifs" pour toute sortie afin de réduire les projections de micro-goutelettes et ralentir ainsi la propagation de l'épidémie de Covid-19.

Pour quels usages ?
Le port d'un masque anti-postillons n’est PAS une dérogation supplémentaire de sortie. Il ne remplace en rien la consigne de confinement ou les autres mesures barrières (distanciation sociale, etc.), mais peut permettre de diminuer votre pouvoir de contagion lorsque vous devez sortir pour les activités nécessaires (supermarché, pharmacie…).

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+