L'Ordre de Malte lance Soli'Malte !

À Bordeaux, trois équipes interviennent le dimanche matin de 8h00 à 10h45 dans le centre-ville en relation avec le 115 et le Samu social

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Face à l'épidémie de Covid-19, l'Ordre de Malte a lancé un nouveau service d’urgence de rue conçu pour répondre à l’augmentation de la précarité qui intègre à la fois l’assistance sanitaire, sociale et alimentaire. Déployé dans 11 agglomérations françaises, il est aussi présent à Bordeaux.

Déjà fortement mobilisé depuis le début de l’épidémie de Covid-19, l’Ordre de Malte France a adapté ses actions à la nouvelle réalité du terrain en proposant dans les onze principales agglomérations françaises un service d’urgence appelé Soli’Malte.

Soli’Malte est un nouveau concept de service embarqué, sanitaire et social, conçu comme un « tout en un » offrant aux personnes précaires, là où elles se trouvent, des repas, une écoute, des gestes de premier secours sanitaires et un kit d’hygiène de base et si nécessaire, une orientation vers les prises en charge de proximité : logement, santé, douches.

À Bordeaux, trois équipes interviennent le dimanche matin de 8h00 à 10h45 dans le centre-ville en relation avec le 115 et le Samu social : - une maraude véhiculée sur trois points fixes (gare, marché des Capucins et Palais des Sports) ; deux à pied dans les rues principales du centre, les parkings et le quartier Mériadeck.

"Nous sommes au cœur de notre charisme : le service des pauvres et des malades", souligne Jean-François Humblot, délégué de l'Ordre de Malte en Gironde.

En Gironde, l'Ordre de Malte est également présent dans le renforcement de la protection des personnels des EHPAD et donc des résidents, en collaboration avec l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine, par le déploiement de tentes qui servent de sas à l’entrée de ces établissements. " Notre unité de secourisme (UDIOM 33) a été réquisitionnée par la Préfecture de la Gironde et intervient à l’entrée de 3 EHPAD", précise Jean-François Humblot. "Ces activités sont menées par nos bénévoles avec des équipements individuels de protection et le strict respect des mesures barrières telles que définies par les autorités publiques."

Pour poursuivre dans la durée ces actions, l'Ordre de Malte lance donc un appel aux bénévoles de 19 à 65 ans qui souhaiteraient venir renforcer ses équipes et un appel à des ressources financières (don donnant droit à des reçus fiscaux).

Contact et renseignements :

par e-mail : delegation33@ordredemaltefrance.org

ou sur le site de l’Ordre de Malte : covid19.ordredemaltefrance.org

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+