Collecte du CCFD - Terre solidaire : “ Un temps de rencontre et de partage ”

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les 12 et 13 décembre prochains, le CCFD-Terre Solidaire mène sa collecte nationale. L’occasion de sensibiliser les Girondins sur les risques liés aux changements climatiques.

Comme bon nombre d’associations et de citoyens, le CCFD espère un accord ambitieux à l’issue de la COP21… Comment tentez-vous de peser sur cette rencontre ?

Marie-Hélène Noël, présidente du CCFD-Terre solidaire en Gironde : La COP 21 illustre les modes d’action mis en œuvre par le CCFD-Terre Solidaire : informer, ouvrir l’horizon au-delà de notre environnement local, rassembler les énergies, solliciter les décideurs, engager notre responsabilité individuelle en tant que citoyen et chrétien pour la sauvegarde de la maison commune. Nous avons été un maillon de la chaîne humaine de 3 kms réalisée ce dimanche 30 novembre à Bordeaux sur les quais.

À Paris, des actions et des temps d’échange avec nos partenaires du sud mettront en évidence le travail de plaidoyer pour convaincre les décideurs et chacun de nous d’agir contre les conséquences du dérèglement climatique.

Les 12 et 13 décembre prochains, le CCFD - Terre solidaire mène sa collecte nationale pendant le temps de l’Avent, comment va-t-elle se dérouler ?

Le slogan « et si on commençait par la faim ? » engage chacun à agir sur les causes sans dramatiser ni banaliser. Nos bénévoles seront sur les marchés1 pour informer et rencontrer les personnes qui se sentent concernées et qui cherchent des solutions pour un monde plus juste.

Des animations de messe sont aussi prévues à Bassens et Carbon-Blanc.

La collecte est un temps de rencontre et de partage et le temps de l’Avent est propice à l’espérance et à l’action.

Quelles sont les actions et campagnes récemment lancées par le CCFD - Terre solidaire que cette collecte permet de soutenir ?

Sur notre site web national2 beaucoup d’informations sont disponibles ainsi qu’un quizz pour tester ses connaissances. Nous avons aussi les actions de nos partenaires du Bénin, du Sénégal et des Philippines qui montrent qu’il est possible de changer les conditions de vie par une agriculture familiale et la pratique de l’agroécologie. Ils sont aussi emblématiques des solutions trouvées sur le terrain pour inverser la donne climatique et retrouver espoir et dignité.

Notre blog et notre page facebook CCFDTS33 sont à consulter régulièrement et ouverts à tous.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+