Une rencontre inédite avec le Pape pour les responsables des mouvements d’Action catholique

Notre rôle consiste donc à soutenir et favoriser l’action de Dieu dans les cœurs, en s’adaptant à la réalité qui évolue sans cesse.  Discours du pape François aux responsables d'Action catholique en France 

Du 11 au 16 janvier dernier, une quarantaine de responsables des mouvements d’Action catholique français se sont rendus en délégation à Rome, à la rencontre du Saint-Père. Au programme, échanges avec les dicastères et le pape François, puis remise d’un rapport, fruit de deux années de travail en commun.

Pour les quarante responsables, ce pèlerinage à Rome s’inscrit dans la continuité de la démarche synodale engagée par l’Église universelle depuis octobre 2021. Durant ces deux ans de concertation, les membres de chaque mouvement ont permis de faire remonter les réalités du quotidien souvent difficile des Français, jeunes ou adultes. « Être apôtre aujourd’hui », thème choisi par les treize mouvements pour cette rencontre, questionne sur la place de chacun dans l’Église et son engagement au quotidien. De ce thème ont découlé trois piliers majeurs : « voir, juger et agir » afin « d’incarner l’évangile dans les réalités du monde d’aujourd’hui ». Comme l’expliquait Antonio Silveira, coordinateur national du mouvement « Chrétiens dans le Monde Rural » au micro de KTO, ce document reprend l’ADN des mouvements et leurs éléments d’avenir. 

Pour les responsables des mouvements, ce pèlerinage à Rome symbolise la concrétisation d’un long travail de réflexion. Ils ont pu constater la vision du Pape, proche des réalités des acteurs de terrain. Après une semaine riche en moments partagés, ils sont revenus en France fortifiés dans leur foi, galvanisés par le message du Pape, prêts à poursuivre leur travail au cœur du monde. 

Pour retrouver toutes les photos prises lors du pèlerinage, recherchez #etreapotresaujourdhui sur les réseaux sociaux.   

Ce qui est commun à chacun des mouvements, ce qui est premier, c’est la prise en compte de la réalité humaine dans laquelle leurs membres sont immergés, dans la diversité des milieux sociaux et des catégories socio-professionnelles tels que nous  les trouvons dans la société française. Cette immersion s’accompagne d’un engagement quotidien dans la vie associative, syndicale, politique, pour la construction d’un monde juste et équitable pour tous.

Père Antoine Brethomé
Membre de la délégation au titre de l'ACO