Semaine de prière pour l'unité des Chrétiens 2022

Lorem ipsum dolor sit amet
C’est au Conseil des Églises du Moyen-Orient qu’il a été demandé de choisir et d’élaborer le thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2022. À l'occasion de cette semaine de prière, le Père Serge Ricaud, délégué diocésain à l'œcuménisme nous explique le sens de cette initiative.

En ce mois de janvier, de nombreux chrétiens et chrétiennes du monde entier vont se rassembler pour prier. Quel message aimeriez-vous leur transmettre ?  

 La prière de tous les chrétiens pour l’unité est constitutive de la vie chrétienne ; elle répond à celle de Jésus à son Père qui demande ardemment l’unité de ses disciples "pour que le monde croie que Lui Jésus a été envoyé chez les hommes par le Père » (Jn 17). Le fait que Jésus relie l’unité des siens et la crédibilité de l’Évangile (Sa venue d’auprès du Père) doit nous obliger et nous rappeler l’urgence de cette prière. On peut aussi formuler les choses ainsi : si le monde ne croit pas que Jésus est l’envoyé du Père, c’est en grande partie à cause de la division des chrétiens. Alors, voulons-nous que l’Évangile soit source pour un nombre de plus en plus grand d’êtres humains ? Et en ce cas hâtons-nous d’intensifier notre prière pour l’unité !

Cette année, le conseil des Églises du Moyen-Orient s’est inspiré pour sa sélection de textes bibliques de la visite des Mages au Roi nouveau-né. Pourquoi ce choix selon vous ? 

La visite des trois mystérieux personnages au Roi nouveau-né vient comme renouveler notre foi au Dieu qui prend chair dans un peuple particulier (Jésus était un « juif asiatique » selon le mot de Jean-Paul II), pour se révéler au monde entier, ce que signifie l’arrivée de ces lointains voyageurs et leur redépart vers on ne sait où ! S’ils font rêver par leur caractère mystérieux, (l’Écriture n’en dit presque rien), ils sont par leur mention le signe que le Roi nouveau-né concerne, par sa venue sur terre, tout être humain. Quelle meilleure nouvelle que celle-là en ce temps où beaucoup ne savent pas vers quoi se tourner ? En outre, ce sont des étrangers et leur démarche indique que Celui qu’ils viennent adorer est reconnu prioritairement par eux ! Combien de passages de l’évangile mettent en lumière la révélation de Jésus pour tous à commencer par ceux et celles qu’on considérait comme ne comptant pas ou peu ? Les chrétiens d’Orient nous le disent si souvent par leur martyre !

En ces temps troublés, le choix du verset de Saint Matthieu « Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage » prend tout son sens. Telle l’étoile à l’Orient, les chrétiens ont-ils eux aussi pour mission de devenir guides à leur tour ? 

Si les visiteurs de Jésus ont été guidés par une étoile, aujourd’hui ce sont tous ceux qui ont accueilli le Christ dans leur vie qui sont invités à être des repères pour ceux qu’ils rencontrent au quotidien. Si peu d’entre nous en ont conscience, il est essentiel de le redire, même si le Seigneur sait se manifester comme, quand et où Il veut. Aujourd’hui, des catéchumènes nous le disent par leur soif et l’ardeur de leur démarche. Ils ont besoin de trouver des témoins de Jésus pour soutenir leur découverte et leur engagement comme témoins à leur tour.

Où en est l’unité des chrétiens sur le diocèse ? Quelles sont vos relations avec les autres confessions ? 

 L’unité est un processus long et qui parfois fait croire qu’elle est au point mort. Il n’en est rien, et l’on pourrait montrer combien de réalités modestes et humbles comptent dans la vie de beaucoup de chrétiens : cela va de prières communes, d’échanges studieux et fraternels, de partages bibliques et d’actions caritatives, sans parler des nombreux accords bi- et multilatéraux qui engagent les Églises les unes vis-à-vis des autres, mais ne font pas de bruit.

Jeudi 20 janvier - Célébration œcuménique
19h Chapelle Jasmin, rue du Docteur Roux,  Bordeaux-Caudéran

Vendredi 21 janvier - Veillée de Prière de Taizé œcuménique avec les jeunes
19h église Saint Jean-Marie Vianney, 23 rue Félix Faure, Pessac

Dimanche 23 janvier - Célébration œcuménique
11h église St Augustin, place Saint-Augustin/rue du Grand Maurian, Bordeaux.
Célébration œcuménique avec protestants - catholiques - anglicans et divers représentants des Églises chrétiennes à Bordeaux
Au 25 rue Laplacette
12h45 repas (chacun apporte son pique-nique)
14h à 16h rencontre-débat "Les femmes dans l'Église, regards croisés : quels rôles et quels ministères." Renseignements : oecumenisme33@gmail.com

Histoire de la Semaine de prière

La semaine de prière commence le 18 janvier (fête de la Chaire de Pierre à Rome) et prend fin le 25 janvier (fête de la conversion de Saint-Paul). Cette octave est dédiée à la semaine de prière des chrétiens depuis 1908.

Capture d’écran 2022-01-04 153820.png