Une assemblée plénière riche en enseignements

La régénérescence dont parle le Pape, signifie qu’on doit repenser notre mode de vie, se régénérer à la source de l’amour du Créateur, à partir de l’émerveillement à la beauté de ce qui nous entoure mais aussi de la qualité des relations humaines, quelle que soit notre situation.

Invités par Mgr James à Lourdes, dans le cadre de l'Assemblée plénière des évêques de France, Sylvie Cohu ambassadrice du label Église Verte sur le diocèse et Alain de Brugière délégué diocésain du Secours Catholique expriment leurs ressentis après leur participation à la séquence "Clameur de la terre, clameur des pauvres".

Interview d'Alain de Brugière

Interview de Sylvie Cohu

Dans quel cadre avez-vous été invitée à participer à l’Assemblée plénière ?

J’ai été invitée par Mgr James à l’Assemblée plénière des 3 et 4 novembre 2021 pour apporter ma contribution sur la thématique de la "Clameur de la terre et de la clameur des pauvres", car, en tant qu’ambassadrice « Église verte de la Gironde », j’encourage les paroisses catholiques et les églises protestantes et orthodoxes à mener des réflexions et à opter pour des démarches qui répondent à ses questionnements essentiels et en pleine actualité.

Que retenez vous de votre présence à l’Assemblée plénière ?

Je retiens de ma participation à cette Assemblée plénière :

- des perspectives de collaboration future avec les acteurs girondins du Secours Catholique, madame Véronique Fayet (ndlr : ancienne présidente du Secours Catholique-Caritas France) et monsieur Alain de Brugière, en coordination avec nos évêques ;

- des témoignages très courageux de personnes en situation de précarité, qui nous ont fait part de leurs souffrances et de leurs besoins en relations humaines authentiques, de reconnaissance d’une vie digne et respectée malgré leurs difficultés;

- des partages d’expériences très riches qui ont permis de réunir les deux objectifs (projet d’agroécologie dans le diocèse de Pau, qui permet à des migrants de travailler un potager sans engrais, de s’en nourrir et de vendre leurs excédents aux habitants);

- des échanges avec les référents de l’écologie intégrale d’autres diocèses, que j’avais l’habitude de voir sur des réunions en Visio-conférence (ça fait tellement du bien de se voir en vrai !);

- un dîner à la table de plusieurs évêques, au cours duquel ils m’ont questionnée sur les perspectives de solutions technologiques pour faire face aux enjeux énergétiques et climatiques (car je suis ingénieur en énergie). Ils espéraient que je leur confie une solution miracle (nous étions à Lourdes) mais je leur ai répondu que la solution était à notre portée à tous : la sobriété ! À nous d’inventer un nouveau mode de vie qui offre une place à chacun et qui permet de respecter les ressources de notre planète.

Dans le cadre de l’encyclique Laudato Si’, le pape François parle de régénérescence dans son approche globale de la crise écologique, vous retrouvez vous dans ses paroles ?

En effet, le pape François est le premier qui a posé clairement l’approche systémique de la crise écologique, qui a pris sa source dans notre culture du déchet alors que nos ancêtres avaient bien compris qu’il fallait respecter le renouvellement des ressources pour assurer la pérennité. Il nous a mis devant ces réalités en 2015 avec son encyclique Laudato Si', avant la COP 21 de Paris, et depuis, nous tentons d’avancer mais il faut convaincre un plus grand nombre. La régénérescence dont parle le Pape, signifie qu’on doit repenser notre mode de vie, se régénérer à la source de l’amour du Créateur, à partir de l’émerveillement à la beauté de ce qui nous entoure mais aussi de la qualité des relations humaines, quelle que soit notre situation. Ainsi régénérés, nous pouvons imaginer un mode de vie moins dépendant de la consommation des ressources de la planète, plus respectueux de ce que nous avons et moins désireux de ce que nous n’avons pas, plus créatif et solidaire. Oui, je me retrouve pleinement dans ce que propose le pape François.

Sur le même thème

Pour aller plus loin

Site officiel de la démarche Église verte
Site officiel de la délégation du Secours catholique en Gironde