Pourquoi se confesser ?

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Dans l’Eglise catholique, la confession a été renommée « sacrement de réconciliation ». Cette rubrique permet d'en savoir un peu plus sur sacrement dit de guérison.

Se confesser, c’est reconnaître ses péchés devant un prêtre afin qu’il les pardonne au nom du Christ. Le dialogue avec un prêtre est un signe efficace de réconciliation avec Dieu et avec les chrétiens. Il donne des conseils permettant d’aider l’évolution de la personne dans sa vie et dans sa foi. Ensuite, le prêtre accorde ou non le pardon et la rémission des péchés. Il doit également garder secret tout ce qui lui a été révélé au cours de la confession.

Des prêtres sont disponibles pour ce sacrement dans toutes les paroisses du diocèse de Bordeaux.

 

Une permanence est assurée à la chapelle de la Madeleine.

 


Afficher Chapelle de la Madeleine sur une carte plus grande

Témoignages :

Le vendredi 4 mars 2016, dans le cadre de l'initiative lancée par le pape François "24 heures pour le Seigneur" une temps de prière à la manière de Taizé était proposé par l'Aumônerie des étudiants à la cathédrale de 21h à 22h. Toute l'après-midi et en soirée, les nombreux prêtres présents proposés de recevoir le sacrement de réconciliation.

Le Père Pierre Meunier, curé de la cathédrale Saint-André, revient (à 1'35'') sur ce qu'il vit lui-même lorsqu'il célèbre ce sacrement du Pardon.

 

Retrouvez le témoignage de Laurane et Lucie, deux étudiantes, qui reviennent sur le temps de prière et sur ce qu'elles vivent à travers ce sacrement de réconciliation.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le contenu demandé est pas disponible en ce moment