Près de 3000 personnes pour le Chemin de Croix dans les rues de Bordeaux

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Ce Vendredi saint, 3 avril 2015, la procession, présidée par le cardinal Jean-Pierre Ricard, a été suivie par près de 2500 à 3000 personnes. Retrouvez les images, témoignages et prédications de ce premier Chemin de Croix dans les rues du centre-ville de Bordeaux.

Au départ, il y a la Croix, les Dominicains et quelques fidèles. La Croix attend d'être portée par les Scouts, les Dominicains répètent une dernière fois les chants de la procession. La dizaine de fidèles est un peu en avance...

Pour une première dans les rues du centre-ville, difficile d'évaluer le nombre de personnes qui pourraient participer à ce Chemin de Croix entre 12h et 14h. " Nous sortons à la rencontre et espérons rejoindre le plus grand nombre", souligne le père Alain Dagron, chargé avec une équipe de prêtres, de religieux et de laïcs d'organiser ce Chemin de Croix.

 

À 12h, le cardinal Jean-Pierre Ricard ouvre ce temps de prière commémorant la Passion du Christ. Près de 500 personnes participent à la première station : lecture de l'Évangile de la Passion selon saint Marc, prédication de Mgr Laurent Dognin et chants des Dominicains.

 Les lectures, prédications et intentions de prière 

 

La Croix en tête, le cortège quitte ensuite la place de la Bourse et remontent le cours du Chapeau rouge. Après la deuxième station, prêchée par le frère Paul-Maire Cathelinais, Dominicain du couvent de Bordeaux, ce sont près de 1000 personnes qui avancent maintenant en direction de la place de la Comédie.

“ Jésus nous invite à la confiance ”

C'est là, dans cette rue Sainte-Catherine, auto-proclamée " plus-grande-rue-piétonne-commerçante-d'Europe " que le contraste est le plus saisissant : des regards étonnés des chalands en sortant des boutiques, des sourires de touristes ou quelques "Je vous salue Marie" repris par des passants à l'approche de la procession.

En arrivant à la troisième station, place Saint-Projet, ce sont près de 3000 personnes qui suivent alors la Croix et écoutent la prédication de Mgr Ricard.

Jésus a remis sa vie entre les mains du Père. Au cœur de son épreuve, il vit la confiance. [...] Dans sa Passion, Jésus rejoint tout être humain qui traverse l'épreuve, qui a parfois du mal à croire en Dieu tant la difficulté de la vie semble contredire la présence et l'amour du Père. Jésus nous invite à la confiance. Que la foi nous aide à tenir bon dans les difficultés. Comme Saint-Paul le dit à son disciple Timothée : "Je sais en qui j'ai mis ma foi "

Les quatrième et cinquième stations ont enfin lieu place Pey-Berland, d'abord au pied de la tour du même nom, avec la prédication du frère Maximilien-Marie, des Carmes déchaux du Broussey, puis devant le portail Ouest de la cathédrale Saint-André.

 

 

Rejoindre les périphéries au cœur de la Ville.

14 h, l'heure de reprendre le travail ou de récupérer les enfants à l'école... La foule se fait moins dense, le Chemin de Croix s'achève avec près de 2000 fidèles. Pour Mgr Ricard, cette présence chrétienne en centre-ville était bien l'occasion de partager l'espérance donnée par le Christ à tous ceux et celles qui vivent ou travaillent à Bordeaux.

 

 

 

 

Mgr Ricard - Retour sur le Chemin de Croix du Vendredi saint 2015 from cathobordeaux on Vimeo.

Chemin de Croix du Vendredi saint 2015 from cathobordeaux on Vimeo.

 

 

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+