Lexique

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

De A comme Ancien Testament à Transsubstantiation, en passant par Mystère ou Sacerdoce... Voici un lexique de certains termes utilisés par l'Eglise Catholique.

 A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

A

 

 

Ancien Testament

(du latin testamentum,"legs")

Première partie de la Bible et Écriture sainte des juifs. L'Ancien Testament de l'Église catholique comprend 46 livres : les écrits historiques, les écrits prophétiques et la littérature de sagesse avec les psaumes. On le nomme aussi Premier Testament.

Appel

Il désigne l’invitation à venir ou à agir. L’histoire du salut se déroule au rythme des appels que Dieu adresse à ceux qu’il charge de transmettre sa Parole : Abraham, Samuel, Jérémie, Paul. Son appel est une invitation à répondre librement à son amour.

Apôtre

(du grec apostolos, "messager, envoyé")

Dans le nouveau Testament, le terme est employé pour désigner les douze hommes que Jésus a choisis pour être ses proches collaborateurs et ses témoins. Paul lui aussi a pu se présenter comme un apôtre appelé par le Christ.

Archevêque

Évêque placé à la tête d'une province ecclésiastique et qui a plusieurs évêques pour suffragants. Dans le diocèse de Bordeaux, c’est le Cardinal Jean Pierre Ricard qui occupe cette fonction depuis 2001.

 

 

B

 

Bénédiction

(du latin benedicere ; du grec eulogein, "dire du bien")

La bénédiction est un bien qui émane de Dieu. C'est une action divine qui donne la vie et qui préserve. Dieu le Père et le créateur de toutes choses nous dit : il est bon que tu sois là, c'est bien que tu existes.

Baptême

Rite par lequel est réalisé l'adhésion au Christ. Il fait entrer le baptisé dans le mystère de Pâques mort et résurrection de Jésus-Christ. C'est en Lui que tout baptisé dans l'eau et dans l'Esprit est immergé pour renaître à la vie nouvelle. Ce rite fait entrer le nouveau baptisé dans la communauté de l'Église.

Baptistère

À l’origine, c’était un petit édifice circulaire ou polygonal situé hors de l’église, réservé à la célébration du baptême par immersion. Aujourd’hui, dans la plupart des églises, on utilise une cuve baptismale située près de l’autel et destinée à recevoir l’eau du baptême.

Bible

(du grec biblos, "livre")

Sous le mot de "Bible", les juifs et les chrétiens désignent une collection de Saintes Écritures, élaborées pendant plus de mille ans, qui constitue pour eux le document central de leur foi. La Bible chrétienne est beaucoup plus volumineuse que la Bible juive car elle contient également les quatre évangiles, les lettres de Saint Paul, l'Apocalypse et d'autres écrits de l'Église primitive.

Bien commun

Le bien commun est le bien qui est commun à tous. Il comprend " l'ensemble des conditions sociales qui permettent tant au groupe qu'à chacun de leurs membres d'atteindre leur perfection, d'une façon plus totale et plus aisée "

 

C

Canon

(du latin canon, "règle")

Pour la Bible, catalogue officiel des Saintes Écritures de l'Ancien et du Nouveau Testament.

 

Catéchuménat

C’est la situation des jeunes et des adultes qui se préparent au baptême. C’est le temps de préparation aux trois sacrements de l’initiation chrétienne : Baptême, Confirmation, Eucharistie.

Charisme

(du grec charis," don, faveur")

On appelle ainsi les dons de l'Ésprit-Saint tels qu'ils sont décrits dans la première épître aux Corinthiens 12, 6, par exemple : il s'agit entre autres du don de guérison, d'opérer des miracles, de prophétie, du don de parler en langue et celui de l'interpréter, du don de sagesse, de connaissance, de foi. Font partie de cet ensemble les sept dons du Saint-Ésprit. Ce sont des dons particuliers pour la conduite ou la gestion d'une communauté, l'amour du prochain et l'annonce de la foi.

Charité

C’est un acte inspiré par Dieu qui consiste dans l'amour de Dieu et du prochain.

Communion

(du latin communio)

Par communion, on entend le fait de recevoir le Corps et le Sang du Christ sous les offrandes consacrées du pain et du vin. Cela se fait, en règle général, pendent la messe, en certaines occasions, mais aussi en dehors (par exemple : la communion des malades). La communion uniquement sous l'espèce du pain est communion totale au Christ.

Concile œcuménique

Réunion de l'ensemble des évêques catholiques de l'Église universelle. À ne pas confondre avec " œcuménisme" : ce qui concerne l'unité de tous les chrétiens.

Confirmation

(du latin confirmatio, " renforcement", affermissement")

Avec le baptême et l'eucharistie, le sacrement de la confirmation constitue l'ensemble des "sacrements de l'initiation chrétienne". De même que l'Ésprit-Saint est descendu le jour de la Pentecôte sur les disciples rassemblés, il descend aussi sur tout baptisé qui demande à l'Église le don de l'Ésprit. La confirmation affermit celui-ci et le fortifie pour témoigner en faveur du Christ.

Conseil pastoral

Réunit le clergé paroissial et les représentants des laïcs, il est présidé par le curé, examine les besoins de l'évangélisation sur le territoire de la paroisse ou du secteur, et les moyens d'y répondre.

Conseil épiscopal

Le conseil épiscopal est une structure de gouvernement de l’Eglise particulière. Il est composé des plus proches collaborateurs de l’évêque. Sa mission est fixée par le canon 473, § 4. Le conseil épiscopal se réunit autour de l’évêque pour donner les impulsions pastorales au diocèse, régler les problèmes, prévoir les nominations de prêtres, les embauches de laïcs, prendre les décisions qui s’imposent pour la bonne gestion financière des affaires du diocèse. Après l’écoute et la consultation de ses différents conseils (épiscopal, presbytéral, économique.), l’évêque reste seul et unique décideur dans la gestion du diocèse.

Credo

(du latin credo, " je crois")

Le premier mot Symbole des Apôtres est devenu la désignation de différentes professions de foi de l'Église, dans lesquelles les principaux éléments de la foi sont rassemblés de manière ordonnée.

 

 

D

Diaconat

Ministère ordonné qui confère le pouvoir de baptiser et de prêcher. On distingue le diaconat, première étape de l’ordination presbytérale et le diaconat permanent, non en vue du sacerdoce mais en vue de signifier la place du service comme essentiel à la vie de l'Église. Le Concile Vatican II le rétablit comme ministère permanent.

Diacre

Le diacre ( du grec diaconos, "serviteur") est le premier degré du sacrement de l'ordre dans l'Église catholique. Comme le nom l'indique, le diacre s'engage avant tout dans des tâches caritatives (diaconie), il lui appartient aussi d'enseigner, de faire la cathéchèse, de proclamer l'Évangile, de prêcher à la messe, de célébrer des baptêmes et des mariages et d'assister dans les célébrations.

Diacre permanent

Chrétien ayant reçu par l'imposition des mains de l'évêque, l'ordination sacramentelle du diaconat. Cette très ancienne forme d'engagement au service de l'Eglise, coopérant dès l'origine au ministère apostolique de l'évêque (Evêque, prêtre, diacre) a été restaurée sous sa forme permanente par le Concile Vatican II. Au service de l'Eglise locale (c'est l'étymologie du terme diaconat), les diacres permanents sont, pour la plupart, mariés et exercent une profession. Ils ont, dans l'organisation pastorale de l'Eglise diocésaine, une mission particulière confiée par l'évêque.

 

 

E

 

Effusion

Action par laquelle le Saint-Esprit, troisième personne de la Sainte Trinité se communique avec abondance.

Eucharistie

(en grec : action de grâce)
Louange, action de grâce rendue à Dieu. Plus particulièrement, l'action de grâce prononcée au cours du repas juif, plus solennellement lorsqu'elle commémore la Pâque, la sortie d'Égypte. Chez les chrétiens, et plus précisément chez les catholiques, l’Eucharistie est la célébration du sacrifice du corps et du sang de Jésus Christ présent sous les espèces du pain et du vin. L’évêque et le prêtre sont les présidents de l’Eucharistie.

Evangile

C'est la Bonne nouvelle du salut annoncée aux hommes par Jésus. Les évangiles sont quatre livres, ayant chacun un auteur (Matthieu, Marc, Luc, Jean), intégrés à l'ensemble de la Bible dans lesquels, la vie et l'enseignement de Jésus-Christ ont été consignés.

Evêque

(en grec : épiskopos, protecteur, surveillant)
Aux premières années de l'Église, les apôtres établirent, à la tête des communautés chrétiennes, des responsables, appelés épiscopes ; ils leur imposèrent les mains, comme le relatent les Actes des Apôtres et les Épîtres de saint Paul, pour leur transmettre, en même temps que le don de l'Esprit Saint, les fonctions qu'eux-mêmes avaient reçues du Christ : enseigner, baptiser, célébrer l'Eucharistie, rassembler et conduire. Par leur ordination épiscopale, les évêques (choisis parmi les prêtres) reçoivent, comme les apôtres, la plénitude du sacrement de l'ordre. Ils sont les successeurs des apôtres. Un évêque est le signe de l'unité de l'Église locale.

 

F

 

G

 

Grâce baptismale

Faveur, bénédiction ou cadeau spirituel accordé par Dieu lors du baptême.

H

 

I

Incarnation

(du latin caro,"chair, devenir chair")

Action de Dieu qui prend la condition humaine en Jésus-Christ. L'incarnation est le fondemet de la foi chrétienne et de l'espérence dans le salut de l'humanité.

J

 

K

 

L

Liberté religieuse

Le droit de tout homme de suivre sa conscience, lors du choix ou de l'exercice de sa religion. Reconnaître la liberté religieuse ne signifie pas reconnaître que toutes les religions sont égales et sont également vraies.

Liturgie

(du grec leitourgia, "œuvre officielle, service accompli par le peuple et pour le peuple"). Dans la tradition chrétienne, le mot liturgie veut dire que le peuple de Dieu participe à l'"œuvre de Dieu". La plus importante des célébrations liturgiques est l'Eucharistie. Les autres liturgies en dépendent, comme la célébration d'autres sacrements, les adorations, les bénédictions, les processions et la prière des heures par exemple.

 

M

Magistère

Service d'enseignement confié par le Christ à ses apôtres et à leurs successeurs qui sont assistés du Saint-Esprit pour l'accomplir.

 

Messe

Dans la religion catholique, appelée aussi Eucharistie, célébration du sacrifice du corps et du sang de Jésus-Christ présent sous les espèces du pain et du vin. L'Évêque et les prêtres sont les présidents habituels de l'Eucharistie.

Origine du mot messe : Le mot messe, déformation gallo-romaine de «missa», est au départ le participe passé du verbe latin «mittere» qui signifie «envoyer». A la fin des assemblées de prière eucharistique, le prêtre ou un diacre reprend cette expression «ite missa est» «Allez, c’est l’envoi» pouvant alors sous-entendre: Allez vivre votre mission de chrétien dans le monde.

Ministères ordonnés

Les diacres, prêtres et évêques sont choisis, appelés, ordonnés pour une mission précise, de caractère sacramentel et de façon définitive. Ils sont désormais clercs, (membres du clergé), non plus laïcs.

Mystère

(du grec mysterion,"secret")

Un mystère est une réalité (ou un aspect de la réalité) qui est inaccessible à la connaissance relationnelle, mais qui se dévoile au fur et à mesure de la connaissance de Jésus-Christ

 

N

Nouveau testament

Seconde partie de la Bible. Il comprend les textes propres au christianisme, c'est-à dire les quatre évangiles, les actes des Apôtres, quatroze lettres de Paul, sept épitres et le livre de l'Apocalypse.

O

Ordination

Célébration par laquelle est conféré le sacrement de l'Ordre par l’imposition des mains de l’évêque et des prêtres.

 

 

Ordre religieux

Dans la tradition chrétienne, les ordres religieux sont des associations d'hommes ou de femmes qui s'engagent à suivre le Christ dans une vie évangélique. Les membres sont liés publiquement, ou parfois en privé, par des vœux de pauvreté, de chasteté, et d'obéissance en vue de mener une vie consacrée.

P

Pentecôte

(du grec pentecoste hemera, "le cinquantième jour" après Pâques)

À l'origine ce fut une fête au cours de laquelle Israël fêtait la conlusion de l'Alliance avec Dieu au Sinaï. À cause des évènements qui se sont déroulés à Jérusalem le jour de la Pentecôte, cette fête est devenue pour les chrétiens celle de l'Esprit-Saint.

 

Péché originel

Le péché originel désigne spécifiquement l'acte par lequel l'homme a fait pour la première fois rupture avec Dieu (le péché d’Adam et Eve, genèse chapitre III).

 

Pénitence

La pénitence vise à la réparation de la faute commise. Je ne peux pas faire pénitence uniquement dans ma tête. Je dois la pratiquer en actes d'amour et d'engagement au service des autres. Il ne s'agit pas de se répéter sans arrêt que l'on est mauvais. La pénitence ne nous enferme pas dans notre péché mais nous libère et nous encourage à repartir. Elle est le signe de la " conversion " à laquelle le Christ nous a tous appelés : " Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle " (Mc 1, 15).

Prêtre

(du grec presbyteros, "le plus ancien")

Collaborateur pour l'annonce de la Bonne Nouvelle et la célébration des sacrements. Il exerce son service dans l'Église en union avec les autres prêtres, sous la diretion de l'évêque.

 

Q

 

R

 

Réconciliation

C'est l'acte gratuit par lequel Dieu pardonne au pécheur et le réintroduit dans sa paix. Depuis quelques années, on parle plus volontiers de "sacrement de pénitence et de réconciliation" à propos de la confession. Le sacrement de la réconciliation par excellence est le baptême.

Rémission

La rémission, c’est le pardon. De nos jours, ce mot est surtout employé dans un contexte juridique (remise de peine) ou médical. Mais, parler de la rémission des péchés c’est parler du pardon qui restaure la relation brisée par le péché. Là où il y a rémission des péchés il y a aussi vie et salut.

S

Sacerdoce

Il indique la fonction de médiation entre Dieu et l'humanité. Toute l'Eglise est un peuple de prêtres, c'est-à-dire un peuple sacerdotal. Par le Baptême, tous les baptisés participent au Sacerdoce unique du Christ. Cette participation s'appelle "sacerdoce commun des fidèles". Sur cette base et à son service, le ministère sacerdotal des évêques et des prêtres, conféré par le sacrement de l'ordre, participe de manière spécifique à la mission du Christ.

Sacrifice

(du latin sacrum facere ; faire quelque chose de sacré)
Renoncement volontaire à quelque chose. Dans la vie chrétienne, le sacrifice est une offrande spirituelle au travers de laquelle la personne s’offre elle-même à Dieu, en union avec l’unique sacrifice du Christ rappelé dans chaque Eucharistie.

Saint Chrême

(du grec chrisma,"onction d'huile parfumée", et charistos, "celui qui est oint") : le chrême est une huile faite d'un mélange d'huile d'olive et de résine balsamique. L'évêque le consacre durant la semaine sainte lors de la messe chrismale, pour qu'il soit utilisé lors des bapêmes, des onfirmations, des ordinations sacerdotales et épiscopales, de même que lors de bénedictions d'autels et de cloches. L'huile symbolise la joie, la force et la santé. Les personnes ayant reçu l'onction du saint chrême doivent répandre la bonne odeur du Christ.

Saint-Esprit

Les chrétiens prient l'Esprit Saint et le reconnaissent comme la troisième personne de la Trinité. Le Christ annonce dans l'évangile de don de l'Esprit expression de l'amour du Père et du Fils. L'Esprit Saint est source de liberté et d'intelligence de la foi. Les paroles de Dieu sont Esprit et vie et c'est pourquoi elles ne peuvent se transmettre et s'accueillir que "dans l'Esprit". L'Esprit Saint nous fait entrer, vivre, communier à l'amour même de Dieu.

Sacrement

Acte efficace (geste, parole), qui signifie une réalité invisible destinée à la sanctification des hommes. Dans le sacrement, c'est Dieu qui agit par l'intermédiaire de son ministre (prêtre ou diacre). II existe sept sacrements : le baptême, la confirmation et l'eucharistie, la pénitence (réconciliation), l'onction des malades, l'ordre (par lequel on devient diacre, prêtre ou évêque) et le mariage. Le baptême, la confirmation et l'eucharistie constituent « l’initiation chrétienne ». Le sacrement du baptême, en cas d'urgence (danger de mort) peut être donné par tout baptisé.

Sacrement de l’ordre

Il possède trois degrés.

L’Episcopat : Dignité, charge confiée à l'évêque, successeur des apôtres. C'est le temps pendant lequel un évêque est responsable d'un diocèse. C'est aussi l'ensemble des évêques.

Le Presbytérat : Il désigne la charge confié à un prêtre.

Le Diaconat: Ministère ordonné qui confère le pouvoir de baptiser et de prêcher. Il peut être en vue de la prêtrise ou permanent.

 

Séminaire

Le séminaire est un établissement dans lequel les jeunes qui se préparent à devenir prêtre reçoivent une formation en conséquence.

T

Tabernacle

(du latin tebernaculum,"hutte, tente")

S'inspirant de l'arche d'alliance de L'Ancien Testament, l'Église catholique fit du tabernacle le lieu le plus précieux pour conserver la Saint-Sacrement (le Christ sous l'espèce du pain).

Testaments

(en hébreu berith et testamentum en latin c'est-à-dire alliance.)

Ancien Testament : C'est l'ensemble des livres exprimant l'alliance entre Dieu et le peuple juif.

Nouveau Testament : C'est l'ensemble constitué par les quatre évangiles, les Actes des Apôtres, les Epîtres de Paul et d'autres apôtres, l'Apocalypse de Jean. Les disciples de Jésus y voient le signe et la manifestation de l'Alliance Nouvelle et définitive qu'en lui, Dieu a contractée avec l'humanité.

Transsubstantiation

(du latin trans, "au-delà", et substantia, "la substane, la nature")

Des théologiens tentent d'expliquer par ce mot comment Jésus peut être présent dans l'eucharistie sous les apparences du pain et du vin : l'extérieur des espèces reste inchangé, tandis que la "substance" (soit ici la "nature") du pain et du vin est changée en Corps et Sang du Christ par l'opération de l'Esprit-Saint au moment où sont pronnoncées les paroles concécratoires. Dans ce qui a l'aspect du pain et du vin, Jésus-Christ est réellement là, bien qu'invisible et caché, aussi longtemps que les espèces sont conservées.

 

Trinité

C'est la réalité mystérieuse d'un seul Dieu dans l'unité d'amour de trois personnes distinctes, égales et indivisibles, le Père, le Fils, l’Esprit. C'est par l'enseignement et la vie de Jésus que les chrétiens ont pu comprendre la profondeur de cette révélation. (Matthieu 28, 19).

 

 

U
 
V
 
W
 
X
 
Y
 
Z

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+