No image

Etapes de la vie - les sacrements

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Pour l’Église il y a sept sacrements: le baptême, la confirmation, l’Eucharistie, la réconciliation, l'onction des malades, l'ordre et le mariage. On distingue les sacrements d’Initiation qui introduise dans la foi : le baptême, la Confirmation et l’Eucharistie; les sacrements de guérison : la réconciliation et l'onction des malades; les sacrements qui sont au service de la communication et de la mission: le mariage et l'ordre.

I - Les sacrements de l'initaition

le sacrement du baptême

Qu'est-ce que le baptême ?

Le baptême est le fondement de toute vie chrétienne. Il est la porte d'entrée dans l'Eglise. Par lui, libérés du péché, nous devenons membres du Christ et nous entrons en communion avec Dieu.

 

Le sacremet de la confirmation

Qu'est-ce que la confirmation ?

La confirmation est le Sacrement qui parfait le baptême, et par lequel nous recevons le don de l'Esprit-Saint. celui qui fait le libre choix de vivre en enfant de Dieu,et qui demende à recevoirr l'Esprit de Dieu par les signes de l'imposition des mains er de l'onction au SAINT CHREME,reçoit une force particulière pour témoigner, en paroles et en actes, de l'amour et de lapuissance de Dieu. Il devient alors un membre à part entière et responsable de l'Eglise catholique.

 

Le sacrement de l'eucharistie

Qu'est-ce que l'eucharistie ?

La sainte Eucharistie est le Sacrement par lequel Jésus-Christ livre pour nous son corps et son sang - par lequel il se donne lui-même - , afin que nous aussi nous nous donnions à lui par amour et que nous nous unissions à lui dans la sainte Communion. Par elle, nous sommes à liés au seul Corps du Christ, l'Eglise.

 

II - Les sacrements de guérison

Le sacrement de pénitence et de réconciliation

Pourquoi avons-nous besoin du sacrement de pénitence ?

Le baptême arrache certes au pouvoir du péché et de la mort, et établit dans la vie nouvelle d'enfants de Dieu, mais il ne nous délivre pas de notre faiblesse humaine et de nitre inclination au péché. C'est pourquoi nous avons besoin d'unlieu où, encore et encore, nous puissions être à nouveau réconciliatiés avec Dieu, Ce lieu, c'est la confession.

 

Le sacrement de  l'onction des malades

À qui est destiné le sacrement de l'onction des malades?

Tout fidèle se trouvant dans un état de santé grave peut recevoir le sacrement des malades.

On peut recevoir l'onction des malades plusieurs fois dans sa vie. Il arrive même à des jeunes, et cela a du sens, de demander à recevoir le screment de l'onction des malades, si, par exemple, ils sont sur le point de subir une opération grave. En de telles occasions, beaucoup de chrétiens associent une confession à l'onction des malades; ils veulent comparaître devant Dieu la conciene purifée, au cas où ils ne se remettraient pas.

III - Les sacrements de communion et de mission

Le sacrement de l'ordre

Quels sont les degrès du sacrement de l'ordre?

Le sacrement de l'ordre a trois degrès: évèque, prêtre, diacre.

Qui peut recevoir le sacrement de l'ordre?

Seul un homme baptisé, catholique, appelé par l'Eglise pour cette charge peut recevoir validement l'ordination comme diacre, prêtre, évêque.

Le sacrement du mariage

Quelle sont les exigences du sacrement du mariage chrétien?

Trois éléments sont nécessaires au sacrement du mariage:

1. Que l'on dise qui en toute liberté.

2. Que l'on s'engage dans une relation exclusive et pour toute la vie.

3. Que l'on soit ouvert à l'accueil des enfants.

Le plus important dans le mariage chrétien est cependant que les époux sachent qu'ils sont une image vivante de l'amour dont le Christ a aimé son Eglise.

Comment le mariage devient-il sacrement?

Le sacrement du mariage se réalise par une promesse que l'homme et la femme se font devant Dieu et l'Eglise. Dieu accueille et scelle ce consentement qui trouve son accomplissement dans l'union charnelle des époux. Le lien du mariage sacramental engage jusqu'à la mort d'un des époux, parce qu'il est noué par Dieu lui-même.

 

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+