No image

Deux ans après Amoris laetitia, où en est-on ? Aspects théologiques et pastoraux

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Vidéo-retransmission en direct de la Soirée d’Ethique publique des facultés jésuites de Paris En partenariat avec la revue Études Deux ans après sa parution (avril 2016) l’exhortation apostolique post-synodale du pape François Amoris Laetitia sur la joie de l’amour dans la famille est progressivement mise en oeuvre. Sa réception a provoqué et suscite encore des réserves tant au plan théologique qu’au plan pastoral et il est utile de mieux approfondir sa portée. En même temps les diocèses commencent à s’organiser pour renouveler la pastorale du mariage et mettre en oeuvre l’accompagnement des personnes en situation familiale complexe (plusieurs diocèses ont écrit des directives pour la mise en place du processus de discernement et d’accompagnement). Comment comprendre et dépasser ces résistances ou difficultés ? Comment mettre en place une pastorale familiale à la fois respectueuse de la doctrine catholique et de l’attention à l’histoire singulière des personnes, en particulier celles qui vivent des situations de fragilité ? Avec la participation depuis Paris de : - Alain Thomasset, sj professeur de théologie morale au Centre Sèvres, doyen de la faculté de théologie. - Hélène Bricout, professeur de théologie sacramentaire à l’Institut catholique de Paris et directrice adjointe de l’Institut supérieur de liturgie. - Oranne de Mautort, directrice du pôle famille au sein du service « Famille et société » de la Conférence des évêques de France. Avec la participation depuis Bordeaux de : - Loïc de Chamisso, responsable de la pastorale de la famille du diocèse de Bordeaux. Soirée animée à Paris par : Jean-Luc Pouthier, directeur du Département d’éthique publique du Centre Sèvres. François Euvé, sj, rédacteur en chef de la revue Études. à Bordeaux : P. Claude Charvet, sj www.ndanges33.fr Libre participation aux frais

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

  • Deux ans après Amoris laetitia, où en est-on ? Aspects théologiques et pastoraux
  • 2018-05-15T19:00:00+02:00
  • 2018-05-15T21:00:00+02:00
  • Vidéo-retransmission en direct de la Soirée d’Ethique publique des facultés jésuites de Paris En partenariat avec la revue Études Deux ans après sa parution (avril 2016) l’exhortation apostolique post-synodale du pape François Amoris Laetitia sur la joie de l’amour dans la famille est progressivement mise en oeuvre. Sa réception a provoqué et suscite encore des réserves tant au plan théologique qu’au plan pastoral et il est utile de mieux approfondir sa portée. En même temps les diocèses commencent à s’organiser pour renouveler la pastorale du mariage et mettre en oeuvre l’accompagnement des personnes en situation familiale complexe (plusieurs diocèses ont écrit des directives pour la mise en place du processus de discernement et d’accompagnement). Comment comprendre et dépasser ces résistances ou difficultés ? Comment mettre en place une pastorale familiale à la fois respectueuse de la doctrine catholique et de l’attention à l’histoire singulière des personnes, en particulier celles qui vivent des situations de fragilité ? Avec la participation depuis Paris de : - Alain Thomasset, sj professeur de théologie morale au Centre Sèvres, doyen de la faculté de théologie. - Hélène Bricout, professeur de théologie sacramentaire à l’Institut catholique de Paris et directrice adjointe de l’Institut supérieur de liturgie. - Oranne de Mautort, directrice du pôle famille au sein du service « Famille et société » de la Conférence des évêques de France. Avec la participation depuis Bordeaux de : - Loïc de Chamisso, responsable de la pastorale de la famille du diocèse de Bordeaux. Soirée animée à Paris par : Jean-Luc Pouthier, directeur du Département d’éthique publique du Centre Sèvres. François Euvé, sj, rédacteur en chef de la revue Études. à Bordeaux : P. Claude Charvet, sj www.ndanges33.fr Libre participation aux frais