Conférence-débat : Le christianisme est-il un transhumanisme ? Incompatibilité ou convergence ?

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Avec Dominique de GRAMONT, diplômé de l’ENA et en théologie et Dr Thomas BORAUD, Neurobiologiste. Débat animé par P. Jacques FAUCHER, Délégué diocésain au Monde de la Santé.

Comment l’Église prend-elle part aux débats lancés dans le cadre des Etats généraux de la Bioéthique ?

P. Jacques Faucher : Tous les responsables de l’Eglise ont invité les chrétiens à participer aux débats. Les Etats généraux de la Bioéthique ont commencé depuis janvier dernier et nous abordons la phase du débat “grand public”. L’Eglise a ainsi sorti toute une série de fiches pour contribuer à ce débat autour des questions de fin de vie, de PMA, de GPA…

Par ailleurs, il est  important de se saisir des questions autour de l’Intelligence artificielle et de la robotisation de notre société. Nous devons apprendre à dépasser la seule euphorie ou, à l’inverse, la technophobie a priori. Je crois que nous sommes déjà dans l’ère de “l’homme modifié”. Les objets connectés, les prolongements électroniques qui nous entourent changent déjà notre société et l’Eglise a des choses à dire sur ces problématiques.

En Gironde, une initiative diocésaine propose un débat autour de ces questions.

Le cardinal Ricard a souhaité que nous organisions une rencontre sur la question du transhumanisme. Cette soirée-débat aura lieu le mercredi 25 avril à 20h30 à la Maison Saint Louis Beaulieu. Nous invitons, pour l’occasion, deux auteurs : Dominique de Gramont, ancien haut fonctionnaire et théologien, qui a écrit un livre au titre volontairement provocateur Le christianisme est un transhumanisme et Thomas Boraud, neurobiologiste, auteur de Matière à décision, est lui beaucoup plus prudent quand à la mise en place de ces nouvelles technologies.

Après leurs interventions, nous aurons, bien sûr, un temps d’échange avec le public pour que chacun puisse dire son point de vue, mais aussi se forger une opinion plus précise sur ces questions. Nous souhaitons vraiment permettre à tous de voir ce que la tradition chrétienne, la théologie catholique mais aussi orthodoxe, peuvent nous apporter dans une méditation sur ce que nous disons de Jésus Christ, pleinement homme et pleinement Dieu, pour nous libérer ainsi de nos peurs et nous ouvrir à des espérances peut-être inattendues.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+