Près de 8000 familles prises en charge par la Caritas Irak

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Alors que l'hiver approche, la Caritas Irak apporte son soutien à près de 8000 familles déplacées en Irak. Retrouvez une carte et un point sur les actions menées au mois de septembre 2014.

  Je signale une initiative de prière 

  J'aide les familles de St Joseph 

 

Nabil Nissan, directeur de la Caritas Irak, nous a adressé un rapport d'activité listant les actions menées jusqu'au mois de septembre 2014. À cette date, 7 400 étaient déjà prises en charge par la Caritas Irak. Un nombre en constante hausse.

Rapport sur l'activité de Caritas Irak

1. La première étape de l'action de la Caritas Irak a été de recenser et prendre en charge près de 7 400 familles, la plupart étant des chrétiens et des Yézidis, dispersés dans différents secteurs de la région du Nord, comme indiqué sur la carte ci-dessous.

L'ensemble de cette campagne a été mis en œuvre grâce au personnel de Caritas Irak, l'aide des bénévoles et la coordination avec les églises des différents secteurs.

 

 

2. Caritas Irak mène une évaluation de cette première étape de prise en charge, en étudiant les conditions actuelles de la région, pour définir la stratégie à venir. Celle-ci peut être résumée selon les axes suivants :

Une plus grande présence de Caritas dans la région du Nord pour mener les actions suivantes :

  • L'établissement d'un centre de coordination à Erbil
  • Établir un autre centre de coordination dans Duhok
  • Activation des comités locaux dans les paroisses et les diocèses
  • Plus de coordination avec les églises, le clergé et les dignitaires dans les zones Duhok et Zakho.
  • Concentration sur les enfants et les mères afin d'essayer d'atténuer le traumatisme.

3. Caritas Irak a reçu l'expédition de produits alimentaires envoyés par nos amis de Caritas Belgique. Envoi reçu en coordination avec l'ambassadeur de Belgique et des membres du clergé venant de Belgique. Les articles seront distribués en fonction des besoins dans les zones qui ne reçoivent aucune aide ou  celles ayant des besoins plus importants.

4. Visites de terrain en cours dans les zones où les familles déplacées résident pour évaluer les besoins et fournir des services en conséquence.

5. Aider les cliniques qui contribuent à traiter les familles déplacées dans différents domaines.

6. Mettre toutes les énergies disponibles de Caritas Irak au service des familles déplacées.

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+