Remise du statut de l'Enseignement catholique en France

Message de Mgr Ricard lors de la convention nationale de l'Enseignement catholique le 1er et 2 juin 2013, au cours de laquelle a été remis le nouveau statut de l'Enseignement catholique.

Chers amis,

Le moment est venu de remettre à un certain nombre d’entre vous le texte du Statut de l’Enseignement catholique en France.

Le premier mérite de ce texte, à mes yeux, est d’abord d’exister et d’avoir vu son écriture être menée à bien. En effet, la réforme d’une institution n’est jamais chose aisée. On le voit dans notre société autour de nous. Toute réforme, même souhaitée par tous, inquiète, change les habitudes et les fonctionnements, parfois les équilibres ou les rapports de force. Inévitablement elle suscite des résistances. L’Enseignement catholique en France est une institution imposante et complexe, composée de nombreux acteurs, de multiples instances et organismes. Allait-on pouvoir en réécrire un fonctionnement clair et cohérent ? Certains se posaient la question et semblaient douter de la réussite d’une telle opération. Le défi a été relevé et je crois vraiment avec succès. Certes, ce statut n’apporte pas de bouleversements fondamentaux. Il tient compte des évolutions et des changements intervenus depuis la publication de notre ancien statut. Il reprécise bien ce qu’est la mission, la visée éducative de l’Enseignement catholique. Il décrit avec précision les fonctions de ses divers acteurs et les fonctionnements des différents organismes qui le constituent. Oui, le travail a été mené à bien. Que l’équipe de rédaction autour de Monsieur Eric de Labarre en soit vivement remerciée !

“Oui, la tâche éducative est une des composantes de la nouvelle évangélisation”

Ce statut est le fruit d’une élaboration collective. Certes, il y a eu une équipe de pilotage et d’écriture. Certains ont tenu la plume. Mais toutes les instances de l’Enseignement catholique ont travaillé ce texte, se le sont approprié, ont donné leurs avis, leurs suggestions, leurs réactions. Cela devrait être un gage de réussite pour la réception de ce texte par les différents acteurs de l’Enseignement catholique. Merci à tous ceux et celles qui ont participé à ce travail de conseil et d’écriture !

Je dirais enfin que ce statut a été sérieusement débattu, travaillé et massivement adopté par les évêques de notre Conférence épiscopale. Nos trois dernières assemblées plénières lui ont consacré plusieurs séances de travail, afin d’en percevoir les enjeux majeurs. Cet intérêt des évêques exprime leur désir, non pas de reprendre en main l’Enseignement catholique comme certains ont pu l’écrire, mais de prendre davantage en compte l’enjeu pastoral qu’offre pour l’Eglise cette surface importante de contact avec toute une population qu’est l’Enseignement catholique. Le terme de pastoral doit être pris, d’ailleurs, dans son sens le plus large. Il désigne non seulement le souci d’annoncer et de proposer la foi à tous, dans le respect des consciences, mais également la volonté de se mettre au service de la formation intégrale des personnes. Oui, la tâche éducative est une des composantes de la nouvelle évangélisation. Merci à tous ceux et celles qui œuvrent au quotidien, avec cœur et compétence, dans ce grand champ de l’éducation !

Ce statut est maintenant publié. Mais il devra être mis en œuvre dans chacun de nos diocèses. Chaque évêque en précisera sur tel ou tel point le fonctionnement avec les responsables de l’Enseignement catholique de son diocèse. Des ajustements institutionnels seront sans doute également à apporter en fonction de ce que demande le Statut. Mais je crois que l’enjeu fondamental de ce travail de réception de notre Statut est d’en accueillir l’esprit. Il est important que tous les acteurs de l’Enseignement catholique renforcent leur collaboration et leur communion pour se mettre ensemble au service de cette « urgence éducative » si importante pour l’Eglise et pour notre société toute entière. Alors, bon travail à tous ! Car, à travers cette délégation qui va venir recevoir le texte de ce Statut, c’est à vous tous que la mission est confiée. A vous de jouer, et nous, évêques, nous serons avec vous !

† Jean-Pierre cardinal RICARD

Archevêque de Bordeaux

Président du Conseil pour l'Enseignement catholique