Naissance dans les cœurs, naissance dans le monde

Comme
disciples-missionnaires, partageons au monde Jésus Sauveur qui vient.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

À quelques jours de Noël, retrouvez l'édito de Mgr Bertrand Lacombe, évêque auxiliaire de Bordeaux, paru dans le journal diocésain de décembre 2016.

Porteurs du Christ

Les textes bibliques de l’Avent et de Noël annoncent avec fraîcheur la Nativité de Jésus. Les prophètes, notamment Isaïe, ont préparé sa venue avec beaucoup d’espérance. Ils ont formé les cœurs en les renouvelant. Ainsi, nous accueillons le Verbe fait chair. La vie de Dieu semée en nous est une grâce extraordinaire. Prenons-en soin car aujourd’hui beaucoup ont du mal à recevoir ce don magnifique. L’Annonciation montre l’archange qui s’adresse à Marie, l’Enfant Jésus prend chair en son sein sous l’action du Saint Esprit. Selon d’autres modes, notamment par les sacrements, la vie divine vient aussi en nous. Nous portons le Christ en nos cœurs.

Les premières rencontres synodales avec Jésus qui vient

La période liturgique marque un commencement qui convient bien à la phase plus active et plus relationnelle de notre Synode diocésain Disciples-missionnaires. Le 19 novembre à la cathédrale Saint-André, l’assemblée synodale a réuni pour la messe du Saint Esprit les 240 délégués synodaux élus par les paroisses, communautés, mouvements et services de notre diocèse. L’assemblée était variée avec des catholiques de l’ensemble du diocèse, les jeunes adultes étant particulièrement bien représentés. Après la messe, nous nous sommes retrouvés à la Maison saint Louis Beaulieu pour entendre les membres de l’équipe pilote notamment le P. Samuel Volta secrétaire général, ainsi que notre archevêque le Cardinal Jean-Pierre Ricard et le théologien du Synode, le P. Pavel Syssoev, op. Tant ces prises de paroles que les échanges ont permis de mieux entrer dans la démarche et de vivre la fraternité des disciples missionnaires. Riches de promesses, ces commencements ont donné envie d’appeler au double partage des Visitations et des Équipes synodales.

Des Visitations pour porter le Christ en communauté

Les Visitations se mettent en place à partir des communautés auxquelles nous appartenons. En paroisse, communauté religieuse, service d’Église ou mouvement, nous sommes invités à recevoir une autre communauté. L’approche de Noël nous rend plus prompt à vivre ces Visitations. Telle Marie portant en son sein l’Enfant Jésus, nous nous mettons en route ‘rapidement’ pour aller visiter une autre communauté, image d’Elisabeth. Inversement, nous recevrons une communauté qui témoignera de la présence du Christ en elle sous d’autres formes. Les perspectives sont celles de la convivialité, de la prière, du partage bienveillant, de l’échange de bonnes pratiques missionnaires. Les curés et responsables de communautés, avec les membres des Équipes d’animation pastorale et les élus à l’assemblée synodale, vous solliciteront pour vivre la Visitation la plus fructueuse possible.

Par exemple, lors de la marche de nuit des lycéens du 11 au 12 novembre, chaque groupe de jeunes s’est engagé à recevoir un autre groupe pour un temps de convivialité et de partage : jeu, service, prière, repas, célébration…

Merci de faire remonter les grilles prévues à cet effet au secrétariat du Synode.

 

Discerner les chemins du Christ et de l’Église en équipe synodale

Nous sommes porteurs du Christ en communauté mais aussi en équipes plus petites. C’est pourquoi chacun est appelé à se constituer en équipe synodale avec quelques personnes : voisins, amis, proches, autres chrétiens… Il s’agit de se retrouver pour partager et approfondir les thèmes qui ont émergé des questionnaires remplis par plus de 8 000 diocésains. De la réponse à ces questionnaires, six thèmes sont apparus avec force. Ils concernent les questions et centres d’intérêt de notre vie ecclésiale diocésaine :

  • Allez dans le monde entier annoncer l’Evangile à toute la Création, autour de la mission, de l’écologie et de l’entraide.
  • Coopérateurs de Dieu, autour des vocations dans l’Église pour signifier les appels du Père dans notre monde.
  • En vérité, le Seigneur est en ce lieu, autour des célébrations du Christ ressuscité dans nos communautés.
  • La semence, c’est la parole de Dieu, autour du ressourcement dans notre vie chrétienne.
  • Voyez comme ils s’aiment, autour du Christ source de fraternité.
  • Je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, pour envisager l’avenir de la mission dans notre Église diocésaine.

 

Une fiche par thème a été réalisée par le conseil synodal afin de faciliter le partage et de partir sur des bases communes. Tous les fidèles de Gironde sont appelés à rejoindre des équipes de 6 à 12 personnes, au moins pour une rencontre. Les équipes déjà existantes peuvent aussi se constituer en équipes synodales mais la nouveauté et le brassage sont encouragés !

Cette démarche est complémentaire de celle de la Visitation. Beaucoup de catholiques savent l’intérêt de se retrouver régulièrement en petite équipe de vie, ils y trouvent une nourriture pour leur quotidien. La constitution d’équipes synodales permet de discerner le Christ présent en nous et de préparer la mission de l’Église. Les responsables pastoraux et l’ensemble des catholiques du diocèse sont sollicités pour sans tarder organiser ces équipes synodales à partir de larges invitations.

Les fiches présentant les thèmes de réflexion sont sur le site Internet du Synode. Merci d’enregistrer votre équipe synodale et de faire remonter votre partage avant le 10 avril.

Porter le Christ en tout lieu

Le Synode Disciples-missionnaires va aider notre vie chrétienne à se renouveler. Mais les manières de porter le Christ en nous, de le laisser grandir et de l’annoncer sont multiples. En voici trois qui découlent tout particulièrement du temps de Noël, du Synode et de notre actualité.

La Nativité du Seigneur au sein de la sainte famille fait tourner nos regards vers l’ensemble des familles de la terre. Cela peut être l’occasion de porter plus d’attention à la qualité d’un temps familial, ou bien de lire ou de reprendre certains passages de l’exhortation apostolique du pape François Amoris lætitia.

L’histoire du peuple de Dieu, et tout particulièrement la fuite en Egypte après la Nativité, nous encourage à vivre la proximité avec les migrants d’aujourd’hui. De nombreux chrétiens, en lien avec la Pastorale des migrants ou d’autres organismes, sont au service de ces populations éprouvées par de multiples maux. La journée des migrants pour notre diocèse aura lieu dimanche 22 janvier à l’église de La Trinité à Bordeaux à l’occasion de la Fête des peuples. Très sensible à la souffrance des enfants, le pape François appelle à une réflexion et une action sur le thème : Migrants mineurs, vulnérables et sans voix.

Les fruits reçus au cours de l’année de la miséricorde vont continuer à venir. L’assemblée synodale s’est ouverte la veille de la clôture des portes, comme pour manifester le désir de prendre le relais de ce que nous avons reçu de Jésus miséricordieux au cours de ce jubilé. Dieu voit et agit pour restaurer l’humanité qu’il a créée par amour. Jésus, visage de la miséricorde du Père, vient à nous. C’est le salut qui est à l’œuvre.

 

À l’école de la vie simple de Nazareth et du ministère public de Jésus, portons-le en nous. La fraîcheur des évangiles de ces jours-ci attise notre désir de service, de paix et de joie. Comme disciples-missionnaires, partageons au monde Jésus Sauveur qui vient.

 

Joyeuse fête de Noël !

 

+ Mgr Bertrand Lacombe

Évêque auxiliaire du diocèse de Bordeaux

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+