La joie du Ressuscité : une vocation pour chacun !

Discerner son état de vie est parfois un long chemin, l’accomplir est toujours l’œuvre de toute une vie

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Édito de Mgr Bertrand Lacombe, paru dans le journal diocésain d'Avril 2017.

Un long chemin nous conduit tous les ans du désert au jardin de la Résurrection. Les accents et tonalités changent d’une année sur l’autre pour nous offrir la joie de célébrer de manière renouvelée la victoire de Jésus sur la mort. Ce Carême 2017 aura été marqué notamment par les nombreuses et riches initiatives du Synode diocésain Disciples missionnaires, tant pour les Visitations que pour les équipes synodales. Le temps liturgique nous aura permis de monter du désert des tentations vers le sommet de la Transfiguration, de nous abreuver d’eau vive avec la Samaritaine, de voir la lumière avec celui qui était aveugle de naissance, d’être libéré de nos enfermements avec Lazare. Lors de la semaine sainte, le rythme s’intensifie. L’arbre de la croix se couvre de verdure et de vie. Les saintes huiles, l’institution de l’eucharistie et le lavement des pieds annoncent les sacrements qui seront célébrés cette année. Debout sur la croix, Jésus est déjà élevé vers son Père pour sauver le monde. Enfin, l’Alléluia de Pâques retentira, il est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

 

LA PÂQUE POUR AVANCER SUR LE CHEMIN DE

SA VOCATION

Ces étapes manifestent que le Christ ressuscité balise notre chemin, lui qui déjà l’a emprunté. Le Père nous attire à lui. L’Esprit nous accompagne. La Parole de Dieu nourrit notre quotidien et nos lieux de fraternité. Elle est au cœur de la célébration des sacrements auxquels nous prenons part, notamment ces jours-ci avec la réconciliation, le baptême et l’eucharistie.

C’est au rythme des grands et petits moments de notre vie chrétienne que nous grandissons dans notre vocation, nous la déployons, nous l’approfondissons. Mais au seuil de l’âge adulte, cette vocation humaine et chrétienne, professionnelle et sociale, personnelle et relationnelle, n’apparaît pas toujours clairement. Ainsi le pape François propose une intention vocationnelle en ce mois d’avril : « Pour les jeunes, afin qu’ils sachent répondre généreusement à leur vocation, en envisageant aussi la possibilité de se consacrer au Seigneur dans le sacerdoce ou la vie consacrée. » C’est une manière de disposer nos cœurs au prochain Synode des évêques d’octobre 2018 sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations. Déjà les préparatifs sont en place (voir encadré).

Le temps pascal est particulièrement indiqué pour réfléchir à sa vocation. Il permet d’approfondir la joie et le mystère de Pâques dans la prière et le quotidien. Jésus passe de la mort à la vie pour que chacun de nous puisse vivre ses propres passages afin de découvrir ou d’affermir sa mission, son engagement de vie, sa vocation.

 

AVEC MARIE, LES JEUNES, LA FOI ET LE DISCERNEMENT DES VOCATIONS

Chacun dans notre vocation, nous sommes heureux d’accomplir le projet de Dieu pour nous et de percevoir la complémentarité des engagements : baptême déployé en état de vie, mariage, engagement religieux, vie consacrée, diaconat, sacerdoce. Mais discerner son état de vie est parfois un long chemin, l’accomplir est toujours l’œuvre de toute une vie. Dans notre société à la fois belle et inquiète, les questions du discernement et de l’accompagnement deviennent plus prégnantes. La vie de tous les jours relue avec la Parole de Dieu est une aide précieuse. Le pape François invite à se laisser guider par la Vierge Marie. Voici ce qu’il conseille dans le message pour la 32e journée mondiale des jeunes qui se tient en diocèse pour les Rameaux : « Cultivez vous-aussi comme lui [Jésus], une relation de familiarité et d’amitié avec la Vierge, en lui confiant vos joies, vos inquiétudes et vos préoccupations. Je vous assure que vous ne le regretterez pas. » Le thème de cette journée, célébrée à Bordeaux au cours d’une marche entre le Jardin public et Talence, est extrait du Magnificat : Le puissant fit pour moi des merveilles. Dire les merveilles de Dieu est la mission du familier de la Bible, il faut toujours y revenir, aujourd’hui comme hier. Pour nous, pour les jeunes qui sont autour de nous, apprenons à dire les merveilles de Dieu dans notre vie et rendons grâce.

 

JOURNÉE MONDIALE DES VOCATIONS : POUSSÉS PAR L’ESPRIT POUR LA MISSION

Comme chaque 4e dimanche de Pâques, lors de la Journée mondiale des vocations, nous renouvelons l’appel au célibat pour le Royaume. Des femmes et des hommes répondent à Dieu en devenant consacrés, religieux, séminaristes, prêtres. Selon les diverses modalités de l’appel, poussés par l’Esprit pour la mission, ils développent les charismes qui sont les leurs : vie en communauté et prière, annonce de l’Évangile par toute sa vie, mission pastorale ou professionnelle, service des pauvres, visites et accueils, préparation et célébrations des sacrements, accompagnements, responsabilité d’une communauté, autant de grâces belles et fragiles pour l’Église et le monde. Ainsi au sein des familles, paroisses, fraternités, communautés, mouvements et services, l’Église prie avec ferveur, prêche et témoigne, accompagne des enfants et des jeunes (voir encadré). Le magnifique tableau du Caravage La Vocation de saint Matthieu (église Saint-Louis des Français à Rome) illustre l’étonnante initiative divine.

 

LA PÂQUE ORIENTE VERS L’AVENIR

Encouragés par le pape François, les jeunes poursuivront leur cheminement avec Marie pour la JMJ 2018 : Sois sans crainte, Marie car tu as trouvé grâce auprès de Dieu, puis en 2019 à Panama : Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole ! Nul doute que l’Esprit qui a pris Marie sous son ombre à l’Annonciation et qui est donné largement à Pentecôte, nous précède et nous accompagne sur tous nos chemins.

Forts de la joie pascale, pour discerner notre vocation, pour l’approfondir, pour lui donner un nouveau souffle, pour accompagner les jeunes, nous sommes attendus ! Avec le Synode diocésain Disciples missionnaires, notamment le thème Coopérateurs de Dieu, et le prochain Synode romain La foi, les jeunes et le discernement des vocations, c’est toute l’Église qui ressaisit sa vocation missionnaire. Un beau défi pour déployer la Pâque pour chaque jeune, pour tous !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+