Le caté, pourquoi ?

Le but définitif de la catéchèse est de mettre quelqu'un non seulement en contact mais en communion, en intimité avec Jésus Christ*

La foi se propose, elle ne s’impose pas. Le catéchisme est un des lieux de cette proposition de foi, c’est un lieu de liberté. Inscrire son enfant au caté, c’est lui donner cette possibilité de répondre librement à l’appel de Dieu.

Pourquoi inscrire son enfant au caté ?

Dissipons d’abord un malentendu : l’objectif du caté c’est de permettre une rencontre avec Jésus-Christ. C’est découvrir, comme le dit le pape François que « Jésus t’aime, il a donné sa vie pour toi ; ressuscité et vivant, il est présent à tes côtés et il t’attend chaque jour. »** La foi se propose, elle ne s’impose pas. Et le caté est un des lieux de cette proposition de foi, c’est un lieu de liberté. Inscrire son enfant au caté, c’est justement lui donner cette possibilité de répondre librement à l’appel de Dieu.

Il n’y a pas de « cours de caté »mais une transmission de savoirs : pour pouvoir réfléchir, accueillir profondément cette Bonne Nouvelle, il faut bien qu’il y ait explication des données objectives de la foi.

Qu’est-ce qu’on y fait ?

  • Tout d’abord, l’enfant apprend à connaitre Jésus. En famille et avec le ou la catéchiste et les autres enfants de son groupe, il va lire des textes des Évangiles, s’interroger sur leur sens et sur leur résonance avec la vie d’aujourd’hui. Le lien avec la vie de l’enfant est très important, c’est un moment où on se pose des questions que l’on ne poserait peut-être pas ailleurs, c’est un moment où l’enfant échange avec un adulte disponible pour l’écouter.
  • Il est important aussi, pour comprendre la vie de Jésus, de connaitre l’histoire dans laquelle il s’inscrit : l’histoire du peuple de Dieu. Les grands récits bibliques seront abordés : la promesse à Abraham, l’Alliance avec Moïse, l’Exil et les prophètes…
  • Enfin, l’enfant va découvrir comment cette Bonne Nouvelle s’est transmise jusqu’à nous, comment elle se vit aujourd’hui, en Église par la vie fraternelle, les sacrements. La vie des saints comme Saint François d’Assise, Saint Vincent de Paul, de grands témoins comme sœur Emmanuelle, les moines de Tiberhine, sont très éclairants pour les enfants.
  • Et c’est bien sûr aussi un temps où l’on prie, on apprend à goûter au silence. L’enfant peut ainsi développer son intériorité, se recentrer sur l’essentiel. L’enjeu c’est d’honorer cette vie spirituelle des enfants.
  • Sans oublier les jeux, activités manuelles, saynètes, goûters…une équipe de caté est un lieu convivial, où on apprend à vivre en frères.

 Le caté, c’est pour qui ?

Pour tous les enfants, baptisés ou non, de 7/8ans jusqu’à 11 ans. Avant 7 ans, la plupart des secteurs pastoraux proposent un éveil à la foi. A partir de la 6ème, les jeunes peuvent rejoindre un groupe d’aumônerie.

Pour approfondir

"Qu'est ce que le catéchisme?" et autres questions sur le site dédié de la conférence des évêques de France

 
* Directoire général pour la catéchèse n°78
**Homélie du pape François,jubilé des catéchistes, 25 septembre 2016

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+