Journée mondiale des Pauvres 2018 et collecte du Secours catholique.

La pauvreté est là qui semble toujours plus présente et plus ancrée. Elle nous questionne sur les fondements de la société que nous construisons.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

À l'occasion de la Journée mondiale des Pauvres, le samedi 17 novembre 2018 et de sa collecte nationale, la délégation girondine du Secours catholique - Caritas France a présenté le Rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France et en Nouvelle-Aquitaine.

 

Les chiffres sont têtus et la réalité tenace.

par Alain de Brugière, Président du Secours catholique Gironde.

 

La pauvreté est là qui semble toujours plus présente et plus ancrée. Elle nous questionne sur les fondements de la société que nous construisons.

Les chiffres qui suivent, sur un large panel de personnes rencontrées, sont la preuve des questions qui nous bousculent. Ne pas voir et ne pas répondre est suicidaire.

Mais nous croyons qu’une société qui se laisse questionnée est une société qui vit.

Pour quoi œuvrons-nous ? Pour qui ? Comment vivre ensemble dans une société plus humaine que nous souhaitons ardemment pour nous et les générations qui nous suivent ?

Nos associations ont été largement consultées pour la préparation du « Plan pauvreté », récemment présenté par le président de la République, et si nous pouvons témoigner d’une écoute constructive, nous croyons que seule la mobilisation de chaque conscience fera bouger l’ensemble du système pour le rendre plus vivable, moins angoissant, simplement plus humain pour tous.

Cette nouvelle édition du rapport statistique du Secours Catholique - Caritas France 2017 sur l’état de la pauvreté dans notre pays est forte de son ancrage territorial et de l’engagement de ses 68 500 bénévoles. Elle montre plusieurs facettes de la pauvreté et permet de prendre la mesure des facteurs de fragilité touchant les personnes précaires et de voir les évolutions des situations en France.

Notre outil de protection sociale, si souvent largement reconnu comme efficace, laisse pourtant passer tant de situations de précarité que cela pose question. Il a aujourd’hui plus de 70 ans et les situations de pauvreté ont largement bougées depuis sa création. Aussi le Secours Catholique a voulu en savoir plus sur la perception des intéressés. Une large enquête pour mieux connaître les réalités vécues, en particulier par les personnes en précarité, leur perception du système actuel, afin de les analyser et d’en tirer des propositions d’évolutions plus en phase avec la société d’aujourd’hui et les enjeux d’avenir.

Un travail de décryptage essentiel pour mûrir l’évolution de l’outil solidaire qu’est notre système de protection sociale afin d’en préserver les principes vitaux inscrits au fronton de notre République.

 

 

 

Écouter avec attention et bienveillance le cri des pauvres

Retrouvez la chronique de Véronique Fayet, présidente du Secours catholique - Caritas France, sur RCF Bordeaux.

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+