L’encyclique ‘Laudato Si’ du Pape François, utopie ou réalité pour les entreprises ?

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens organise une conférence sur le thème « L’encyclique ‘Laudato Si’ du Pape François, utopie ou réalité pour les entreprises ? », ce 9 juin 2016 à 20h15 à l’Athénée municipal de Bordeaux.

« Laudato si » et la soirée débat

L’encyclique « Laudato si », publiée en juin dernier, a suscité un écho dont on se souvient bien, relayé par des personnalités nombreuses et variées du monde religieux bien sûr, mais aussi politique, culturel et médiatique. Fin juillet, « Laudato si » avait déjà été vendu à 150 000 exemplaires en France ; l’écrit fait sans conteste partie des best sellers de l’année 2015. Traitant de notre « maison commune » et des interactions entre l’être humain, la société et l’environnement, le texte vise réellement la mission des chefs d’entreprise chrétiens en qui résonne l’appel du Pape François de « construire des leaderships qui tracent des chemins » (« Laudato si », n° 51). Après les exposés de Mgr Ricard et de Mme Anne Duthilleul, des questions ouvriront à un temps de débat, d’échange et de réflexion.

Les intervenants

Mgr Jean-Pierre Ricard est archevêque de Bordeaux et évêque de Bazas. Consacré évêque le 6 juin 1993, il est en mission à Bordeaux depuis 2001. Cardinal depuis 2006, il collabore avec le Pape dans différentes charges, notamment : la foi, l’unité des chrétiens, la liturgie, l’éducation catholique et le conseil pour l’économie.

Anne Chopinet Duthilleul est la première femme française à avoir intégré l’Ecole Polytechnique (X 1972). Ingénieure du corps des mines, elle a travaillé quatre ans au ministère de l'Industrie (chargée des questions minières) puis quatre autres à celui du Budget. Elle a été conseillère technique d’Alain Juppé alors qu’il était ministre du Budget, secrétaire générale au Centre National d’Etudes Spatiales avant de travailler dans le secteur privé chez Alstom, puis conseillère technique du Président de la République et Présidente de l’ERAP (Entreprise de Recherches et d’Activités Pétrolières). Elle dirige la commission « Repères » du mouvement ; à ce titre, elle a, avec son équipe, oeuvré en amont de la COP21 en fin d’année dernière pour transmettre notamment les grandes contributions du Pape François pour la « sauvegarde de la maison commune ».

Le mouvement des EDC

Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC) sont un mouvement chrétien oecuménique, dont les membres se retrouvent tous les mois en équipe et périodiquement pour des temps forts comme les assises nationales, régionales ou cette conférence. Ils ont particulièrement trois points d’appui : l’évangile, leur entreprise et l’équipe dont ils font partie. Ils sont 2 000 membres en France, 180 en Aquitaine (dont une centaine dans la métropole bordelaise). En Aquitaine, les EDC sont animés par un Président régional, Jacques Falières, dirigeant associé du cabinet Trans-Misssions, avec trois autres entrepreneurs dirigeants (Jean-Manuel Wetterwald, Albert de Rambures, Martin d’Avezac) et un prêtre, conseiller spirituel régional. Le mouvement des EDC agit aussi au plan national par le biais d’équipes de travail et de recherche qui contribuent à l’approfondissement, à l’application et à la diffusion de la pensée sociale chrétienne.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+