“ Chacun peut agir ici et maintenant ”

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Avec « les cahiers Kairos » les diocèses disposent d’un outil pratique pour approfondir et mettre en œuvre au niveau local l’encyclique du pape François. Présentation par le P. Jean Rouet, directeur diocésain de l’Institut Pey Berland.

Les cahiers Kairos sort un numéro spécial sur Laudato Si, comment les diocésains peuvent ils s’en saisir et approfondir ces questions ?

Cette revue propose un travail de présentation de l’encyclique du pape et des outils pour travailler en groupe ce texte si important de François alors que se prépare au niveau international la COP21. Il est heureux que les chrétiens soient au rendez-vous pour débattre de ces questions.

Les revues sont disponibles d’ores et déjà à la libraire du service diocésain de la catéchèse, le Monde de Théo, à l’archevêché et à l’Institut Pey Berland. Chacun peut donc se procurer un exemplaire et soit personnellement, soit avec des personnes de son secteur pastoral, travailler la lecture de Laudato Si, grâce aux outils proposés. Il y a aussi dans ce numéro des propositions spécifiques pour les enfants.

Il n’y a pas que de la théorie, le pape François invite à passer à l’action et rappelle l’urgence qu’il y a à changer notre rapport à la création ?

Se saisir du document c’est en effet le mettre en pratique. Le pape François insiste beaucoup dans la seconde partie sur le fait que chacun, là où il est, peut faire quelque chose. Il est important que les paroisses, les mouvements, les personnes qui travailleront l’encyclique réfléchissent à : « qu’est-ce que nous pouvons faire de concret, qu’est-ce qui est à ma portée ici et maintenant ? ».

Dans le cadre de l’Institut Pey Berland, il y a aussi des propositions pour aborder ces questions ?

Il y a deux propositions. Tout d’abord un cours qui regarde comment cette question de l’écologie est abordée par les différents courants religieux dans le monde. Jean-Paul Delers présentera la réflexion de l’orthodoxie, en avance sur ces questions, mais aussi dans l’Islam, le Judaïsme ou les spiritualités orientales comme le Bouddhisme.

Deuxième rendez-vous, François Revol, des Universités catholiques de Lyon, viendra en janvier dans le diocèse pour une conférence publique de présentation de Laudato Si, suivi d’une journée de travail pour ceux qui le souhaitent.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+