“ Donne moi à boire ”

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Du 18 au 25 janvier 2015, la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens propose cette année de partir de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine et de sa demande « Donne moi à boire ». Le père Serge Ricaud, délégué diocésain au dialogue œcuménique présente le programme.

Interview du P. Serge Ricaud

Pouvez-vous nous présenter le thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens ?

Chaque année le thème est préparé par les Églises chrétiennes d’un pays. Cette année c’est le Brésil qui a proposé ce thème de Jésus demandant à la Samaritaine « Donne moi à boire. » Il y a au Brésil des communautés qui s’excluent mutuellement, l’idée est de revivre cette rencontre avec la femme de Samarie comme l’ouverture d’un dialogue le plus large possible.

Depuis quelques décennies, nous travaillons entre nos Églises à mieux nous apprivoiser, nous rencontrer, mais ce n’est pas donné et c’est un chemin à poursuivre.

Nous avons à recevoir les uns des autres, dans nos Églises et entre nos Églises.

Ce thème de la communion connaît des accrocs parfois au sein même de nos Églises, il faut donc être vigilant à cela. La communion peut être aussi entendue à partir de deux étymologies : c’est à la fois travailler à l’unité mais aussi « porter ensemble »... Le thème de la Semaine de l’unité nous pousse à recevoir les uns des autres pour être davantage l’Église du Christ.

Quel est le programme en Gironde ?

Il y aura bien sûr des initiatives locales en paroisses, mais nous organisons au niveau du diocèse une manifestation le vendredi 23 janvier. Nous réunirons les mouvements caritatifs de nos différentes Églises. Seront donc présents côté catholique le Secours catholique, le CCFD-Terre Solidaire ou Saint-Vincent de Paul, et côté protestant la Cimade, le Diaconat, etc…

À 18h30, en la cathédrale Saint-André, les acteurs de ces mouvements pourront ainsi se rencontrer. Nous inviterons aussi les personnes en situation de précarité ou d’exclusion qui sont au coeur de ces actions à venir donner leurs témoignages.

Un temps de prière aura ensuite lieu avec le cardinal Jean-Pierre Ricard et les différents responsables des Églises chrétiennes présentes en Gironde. Nous entendrons alors la parole de Jésus dans Matthieu (ch. 25) : « J’avais faim et vous m’avez nourri… »

L’an dernier le pape François parlait d’un œcuménisme du sang, y a-t-il un œcuménisme de la charité ?

Oui sur le terrain, mais en même temps il n’est pas sûr que ces associations ou acteurs de la solidarité se connaissent tous. C’est donc l’occasion de pousser à cette reconnaissance mutuelle pour envisager peut-être ensuite une coopération plus importante dans ce domaine, à l’image de ce qui se fait dans les CCAS des mairies où les organismes caritatifs échangent souvent sur leurs besoins et leurs actions.

 

LE PROGRAMME

Dimanche 18 janvier

Célébration œcuménique pour le pays Foyen

11h Temple de Ste Foy la Grande suivie d'un repas partagé à l'espace protestant Gratiolet

 

Mercredi 21 janvier

Partage autour du thème de l'année avec le groupe oecuménique Bordeaux Sud

19h salle de la fraternité, 7 avenue Louis Laugaa, Pessac

Repas partagé, réflexion en petits groupes prières, chants et bénédiction

Vendredi 23 janvier

Cathédrale Saint-André, place Pey-Berland, Bordeaux

18h30 Rencontre des associations caritatives chrétiennes

19h15 Veillée de prière avec les responsables des Eglises chrétiennes présentes en Gironde

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+